Assassinat de Germinie Lacerteux des Goncourts

Germinie Lacerteux : 
caca J’étais pressée de découvrir ce livre, puisque j’aime beaucoup la littérature du XIXe, même si, plus précisément, mon coup de cœur va au Romantisme.

Bon sang, je connaissais les frères Goncourt de réputation, pour leurs frasques qu’ils transformaient en « étude de société », pour leur addiction à l’absinthe et pour le fait qu’ils soient de vrais langues de vipères.

Tant de choses qui me laissent penser qu’on se serait très bien entendus à l’époque.

Mais voilà, pressée de découvrir un romans de ces barges géniaux, me voilà dépitée… Quel calvaire ! Je l’ai lu jusqu’au bout, et j’ai l’impression d’avoir atteint le sommet de l’Everest. Qu’est ce que je l’ai trouvé long… Larmoyant…

Reprenons : J’aime les histoires de vie dramatiques (comme la Dernière valse de Mathilda par exemple !) mais là… Soit j’ai raté totalement le sarcasme que j’attendais de leur part – ce qui est tout à fait probable. Soit, ils ont fait, à mon sens, un livre long, plein de péripéties à longueurs. Et larmoyant, « la pauvre Germinie », « ouh les méchants gens »…

Les personnages m’ont mis hors de moi, très bien, il faut se mettre dans le contexte de l’époque etc. Chose que je n’ai pas trop de mal à faire, étant très friande de ce siècle, mais quand même, je trouve tout cela un peu fantastique ! Un peu dérisoire, un peu gros ! Les réactions de Germinie, son engouement, tout ça, c’est improbable, pitoyable surtout, qu’est ce ça m’a énervé…

Je ne vous décrit pas exactement mes arguments quoi pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, mais allons bon, soyons sérieux, Germinie est vraiment la dernière des cruches ! Et elle ne cherche pas à remonter la pente ! Elle se complet dans sa bêtise, et ça, ça m’a énervé aussi. Le personnage de Germinie m’est resté en travers du gosier !

Je n’ai tenu ce bouquin que pour une seule et bonne raison : Mlle de Varandeuil, seule personne « vraie » et censée selon moi de ce livre.

J’ai beaucoup aimé son personnage, droit, un peu tragique. Non vraiment, c’est un bon personnage, qui plus est, à mon goût.

Donc voilà, je ne veux pas tout dévoiler, donc je ne m’étale pas sur des pages entière, mais je n’ai pu supporter la bêtise abyssale de Germinie.

Nah !

Edit deux heures plus tard : oui, parce que je gueule et après je me renseigne. Un docteur à l’Université m’a appris que Germinie était une réelle personne, ayant existé, ce qui explique la quatrième de couverture :

« La Princesse, qui nous a écrit que Germinie l’avait fait vomir, nous attire dans un coin. Elle veut savoir, elle veut connaître, elle est infiniment intriguée que des gens comme nous fassent des livres comme cela. Elle jure ses grands dieux que cette bonne ne lui inspire aucun intérêt et que ce qui la révolte dedans, c’est qu’elle soit condamnée à faire l’amour de la même manière que ces malheureuses. »

Les frères Goncourt, Journal.

Donc, voilà, moi qui trouvait ça stupéfiant et improbable, voila que tout ceci est réel. Comme quoi, je ne retiendrais jamais que le réel peut dépasser l’imaginaire – du moins le mien !

Du coup, tout ce que j’ai à dire c’est… Pourquoi ils n’ont pas achevé la bête, abrégé ses souffrances lui aurait évité bien des peines et moi cette lecture.

Désolée de tant de virulence, mais ce livre me reste en travers de la gorge !

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Alison Mossharty dit :

    Les Goncourt t’auraient adoré ! Eux qui critiquaient les œuvres de tout le monde, tu leurs rends l’appareil XD
    Plus sérieusement, je n’ai jamais rien lu des Goncourt et vu ta critique je ne crois pas essayer ^^

    1. lskymc dit :

      Beh, après, j’avoue avoir lu ce bouquin pour les cours, et il a un succès fou… Même si un bon quart sont comme moi xD
      Non mais… C’est vrai que j’ai pas compris l’interet de ce livre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s