Monsieur le commandant – Romain Slocombe

 

Monsieur le commandant- photo

Livre incroyable.

Génialissime.

Certes, au comble de l’horreur.

L’espèce de pacte de lecture bafoué au début du roman nous met en doute, nous fourgue dans l’abîme. Soit disant une lettre trouvée en 2006, mais réellement, une lettre de challenge « la lettre que vous n’écrirez jamais ». Et une lettre… Coup de maître.

L’homme est un homme de lettres, du grand monde, antisémite, ne vivant que pour lui. De ses yeux, on dirait presque que tout est juste, c’est affreux, on lit et on se dirait presque qu’il a raison. Que le pauvre vieux, quand même…

La manipulation est totale.

Antisémite, méprisant son fils, il découvre que la fabuleuse épouse de ce dernier qui l’obsède, est juive. Alors, il décide de sauver son amour, pas parce qu’elle porte son nom, mais car il l’aime. Enfin, vraiment, lisez ce livre, il faut à tout prix que j’en parle avec quelqu’un. Je ne peux pas tout dévoiler malgré mes doigts qui me brulent.

Ainsi, il se bat contre son antisémistisme par amour, mais pourtant, sa haine revient régulièrement envers d’autres membres de sa famille… Il renie totalement son fils et exècre les résistants. Cet amour presque incestueux et jaloux va le bouffer et nous emmener dans sa psychologie, presque jusqu’à l’excuse…

A lire absolument, le livre est très court, grandiose, mais pénible ar on sait qu’on est embarqué dans un univers malsain.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s