Frankenstein – Mary Shelley

 

IMG_1120[1]Alors, voilà, je ne suis pas très fière, mais j’ai abandonné un livre à sa moitié ( page 114 / 263). Moi qui adore la littérature classique du XIXe, les histoires de monstres en tout genre, je m’étais toujours dit que Frankenstein était pour moi ! Un livre sulfureux pour l’époque, qui n’a pas vieilli, et dont l’auteur été en plus une femme -vous imaginez, au XIXe ?

Mais non. Non. Non. Non. Non. Rien à faire. Je ne rentre pas dedans. Impossible.

Je ‘ai pas pris peur face au récit de voyage, je m’y suis jetée sans problème en me disant « la pauvre, c’est le début, c’est normaaaal » Mais non, non, non, non.

RIEN. RIEN et encore RIEN ne se passe. Désespérément.

Il raconte, il reçoit des lettres, et il déprime, et des gens meurent. Et il ne se passe rien. Je m’ennuie dans ma lecture, je suis hermétique à l’histoire, rien ne se colle dans ma rétine, je suis déçue.

Après, je salue la performance littéraire. Je m’explique, si je suis hermétique à l’histoire et qu’elle me glisse dessus sans rien en imprimer. Il faut que je dise que ces 114 pages, malgré mon ennuie, on défilé rapidement ! L’écriture est fluide et agréable, elle se lit bien, la plume est jolie. Vraiment, j’ai très peu, en fait, aucun, commentaires négatifs à ce sujet.

Mais voilà, je lis, je lis et je me dis « mais c’est joli tous ces mots mais… Il y a une histoire un jour ? Un élément perturbateur… Quelque chose ? » Il faut croire que non. Ça ne m’a donc pas vraiment intéressé

Une déception, un flop, pour Mary Shelley !

 bannièreABC2014

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Alison Mossharty dit :

    Tu n’as pas du tout accroché ^^ Après on ne peut pas tout aimer ! J’espère que tes lectures de plages t’ont plus plu =)

  2. mke06 dit :

    Adolescente, j’avais adoré. Mais en le rencontrant à nouveau cette année, j’ai trouvé effectivement que c’était pénible. Mais Mary Shelley faisait partie d’un petit groupe de gens pas bien gais et pas promis au bonheur.

    1. lskymc dit :

      Oui, c’est sûr. Mais j’ai surtout trouvé la lecture laborieuse. Je pense, que tu as raison, il faut se laisser surprendre par cette oeuvre, la découvrir, ainsi que la culture sous-jacente. Tandis que si on s’y connait déjà un peu cela perd de son gout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s