Trois histoires érotiques

wpid-wp-1401610575093.jpg

Je ne comptais pas vraiment écrire au sujet de ce livre qui m’a été « offert pour 2 folio achetés ». Mais, j’ai étrangement passé un très bon moment.

 

Marquis_de_Sade_prisoner

Augustine de Villeblanche ou le stratagème de l’amour écrit par notre cher ami Sade. Alors, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi cette oeuvre à été publiée à titre posthume, car Sade nous a habitué à pire, et sa morale reste… Morale. Bien sûr, c’est pour ne pas être plus emprisonné que ce qu’il n’a déjà été il a toujours fait des pirouettes pour rétablir les choses et ne pas être trop censurer.

Mais là… Là… C’est pas vraiment sulfureux au mieux, une main se balade, mais l’histoire entière tend au dénouement moraliste et homophobe.

Enfin bon, c’est Sade, c’est le XVII siècle, je ne vais pas bruler le livre, mais je trouve que le choix du texte « érotique » était vraiment mauvais.

portrait denon
La nuit merveilleuse ou le nec plus ultra du plaisir de Vivant Denon, sincèrement, je n’en ai rien pensé, elle fait 20 pages et c’est très bien comme ça, c’est ni bon, ni mauvais, c’est assez insignifiant dans l’histoire de la littérature.

 

 

Mais venons en au coeur de l’article, l’HISTOIRE, qui fait ce recueil érotique ! Alors, veillez à le prendre comme je le fais, au 12e degrés, suite à cela, les citations étant équivoques, je vous rappelle que vous êtes les seuls responsables de ce que vous voyez sur Internet.

Après, pour ceux que ça intéresse et qui ont envie de (beaucoup, vraiment beaucoup et franchement) rire, procurez-vous : Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation.

pierre louys 010212Parait-il que Pierre Louys, qui publie ça en 1926 (et pourtant j’imagine mal ma grand-mère le lire) avait la réputation d’être un petit farceur, un vrai coquin. Donc, je le répète, prenez cela avec autant d’humour qu’il l’a écrit et que je l’ai lu !

Cette « histoire » est composée de nombreuses parties, différemment intitulées « à table », « au confesse », « à l’église » ou encore « devoir envers votre frère »…

A l’intérieur de chacune de ces parties sont rédigées une poignée de conseils destinés à aider les jeunes filles à bien se conduire en société. Voici mes préférées :

 

A table

Si l’on vous demande ce que vous buvez à vos repas, ne répondez pas : « Je ne bois que du foutre. »

Avec les domestiques

Ne vous plaignez pas à madame votre mère de ce que la nouvelle bonne ne veut pas vous faire minette. Faites la chasser sous un autre prétexte.

Superstitions

Si vous êtes treize à faire l’amour sur le même lit, n’envoyez pas votre plus jeune amie se branler toute seule à la petite table. Faites plutôt monter la fille de la concierge pour faire la quatorzième.

De même si un amant tire treize coups avec vous en une nuit, ne le laissez pas se lever qu’il n’ait déchargé pour la quatorzième fois.

A confess

Si votre directeur prend l’habitude de vous baiser, de vous enculer ou de vous décharger dans la bouche, avant de vous absoudre de cela et du reste, gardez le comme amant si vous le trouvez beau mais prenez un autre confesseur. Au point de vue canonique, le premier est insuffisant.

Dans la rue

Donner dix sous à un pauvre parce qu’il n’a pas de pain, c’est parfait; mais lui sucer la queue parce qu’il n’a pas de maitresse, ce serait trop; on n’y est nullement obligé.

A la mer

Autant que possible me vous enfermez pas avec un monsieur dans votre cabine de bain. Entrez-y plutôt avec une jeune fille, qui vous fera minette aussi bien, si ce n’est mieux, et ne vous compromettra pas.

Mention spéciale à celle qui me fait vraiment pleurer de rire à chaque fois

Avec l’amant de votre mère

Si l’amant est en avance et que madame votre mère vous prie de faire attendre, faites-le bander mais ne le sucez pas.

Et maintenant, petit conseil que nous pouvons également appliqué à notre époque :

Ne dites pas: « Les romans honnêtes m’emmerdent. » Dites: « Je voudrais quelquechose d’intéressant à lire. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s