Les belles endormies de Yasunari Kawabata

 

Les-belles-endormiesPeu de choses à dire, c’est un roman très doux, pas si lent en contemplatif, agréable. Il est très intéressant. La lenteur n’a rien de désagréable, elle se trame dans des descriptions belles aux personnages colorés. Parfois peut-être caricaturaux. Il y a de jolies histoires, le tout explicité d’une façon très douce, parfois même froide. La beauté est à cette image, froide et rouge.

J’ai vraiment peu de choses à dire, et c’est bien dommage, c’est tellement joli, le récit est intéressant : un maison de passe où toucher semble interdit, spécialisée pour vieillard. Les filles sont endormies et jeunes, et eux, se retrouvent face à eux-mêmes, dans toute leur conscience et leur vieillesse.

Un livre au gouffre de l’inconscience, dans une fumée opaque et douillette. Un charme de livre.

bannièreABC2014

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s