Histoires grotesques et sérieuses – Poe

 

wpid-imag1132.jpgAlors, bien que je sais que Beaudelaire a un peu arrangé la traduction à sa sauce, on ne peut lui en vouloir tant la langue est belle. Les histoires sont le plus souvent grotesques, certes, et sérieuses, uniquement pour le narrateur perdu dans son récit et ses pensées.

J’avoue avoir décroché et laissé mon esprit divaguer durant les deux nouvelles au sujet des jardins. Mais voilà que ce livre est tout de même un petit coup de coeur.

La première nouvelle est une espèce d’enquête policière, relatant des faits, beaucoup de détails, et les analysant. Personnellement, si l’histoire ne m’ pas passionnée j’ai adoré, car Poe explique exactement et nous donne une impression très exacte de comment se déroulait une enquête judiciaire à l’époque. Où étaient leurs capacités techniques, et la psychologie dont ils se servaient.

Idem pour le Joueur d’échec qui m’a paru très technique, mais très agréable.

En revanche, j’ai un coup de coeur énorme pour le Corbeau (essai poétique) et Eleonora. J’en ai trouvé les chutes et la beauté merveilleuse, ces histoires sont parfaites.

Quant à l’Ange du Bizarre, j’étais ravie d’en avoir enfin l’explication, car j’étais allée à l’expo au Quai d’Orsay il y a un peu plus d’un an maintenant.

Enfin bon, il est vrai que je n’ai pas grand chose à dire, mais ce sont des petits délices à lire !

 

 

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Alison Mossharty dit :

    J’aimerais beaucoup lire ce recueil pour le fameux poème « Le Corbeau » si emblématique du travail de Poe ! Et puis, j’ai un peu honte car Poe je pourrais raconter toute sa vie, ses principales œuvres mais je n’ai jamais lu une ligne de ses écrits (ouep, y’a des auteurs comme ça ^^)

    1. lskymc dit :

      AHAH ! En même temps je trouve que poe est un personnage tellement passionnant… Sa vie fait partie de son oeuvre j ai l impression !

  2. mke06 dit :

    Les traductions de Baudelaire sont effectivement géniales, mais pour dire ça, je n’ai que les histoires extraordinaires. D’après le descriptif, je vois que le mélange d’histoires correspond au même genre de sélection : les enquêtes de Dupin, le pré Sherlock Holmes ( ou bien un autre ici, peut-être ? ), des histoires techniques auxquelles on ne comprend rien, et les histoires inquiétantes de type gothique ou romantique. Je ne connais pas cet ouvrage, mais à l’occasion, suite à ce que je viens de lire, j’y ferai plus attention.

    1. lskymc dit :

      Oui, c’est vraiment dans la même veine 🙂
      Puisque l’autre recueil t’a plu, c’est assez semblable. Donc, oui, il peut t’intéresser je pense 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s