3 Auteurs & 3 Livres Argentins !

IMAG1807Cérémonie secrète de Marco Denevi

Entre le roman et le théâtre, une étrange histoire. Une femme un peu perdue prend le rôle de tutrice d’une petite fille mystérieuse. Le roman joue avec les apparences, un vrai jeu de dupe qui me perd vite, une histoire de famille comme une abysse… Jeu de masque et de travestissement, ce livre comme une grande mascarade. L’auteur fait lui-même une analyse de son roman, très intéressante d’ailleurs, et suffisamment éclairante.

Je ne sais pas si je le conseille, mais avis aux curieux !

Une analyse du roman ?

Musée du Roman de l’Eternelle de Macedonio Fernandez est, je crois, devenu un de mes livres préférés. Il est magistrale pour moi, c’est de l’Art. On s’enchevêtre et s’emmêle dans les nombreuses préfaces, tantôt des réflexions profondes sur la littérature, tantôt un appel au lecteur. On se sent concerner, au plus profond du jeu romanesque avec l’auteur. C’est génial, au sens propre du terme, cela vient du génie. N’importe qui mérite de faire cette expérience, de découvrir tout cela. Je le conseille tant .. !

Puis quand s’ouvre le roman… Entre l’absurde et le non-sens. Du sens ? Peut-être. Tout est volatile, tout s’échappe alors qu’on croit en saisir l’essence et les personnages.

Des personnages qui attendent d’être des jets d’encre sur le papier blanc.

Jetez-vous dessus, et profiter de cette grande et merveilleuse claque littéraire.

Plus léger, Muchacha Punk de Fogwill.

Auteur sûrement fou, faîtes vous plaisir en lisant les huit nouvelles de ce livre. Certaines sont plus un régal que d’autres.

J’ai été très marqué par l’humour et/ou les évènements de Libération de Femmes et Muchacha Punk.

Un bon moment, vraiment, le lire et être embarqué dans cet univers très argentin, très agréable. En plus des histoires riches on y découvre une culture et des personnages hauts en couleurs. Vraiment une merveille, un bijou. Pas un coup de force littéraire à l’image du Musée du Roman de l’Eternelle, mais de très plaisantes heures de lectures !

Et vous, la littérature argentine, ça se passe comment dans votre bibliothèque ?

By the way, avez-vous des conseils de lectures de littérature espagnole (précisément) contemporaine ?

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s