Scarlette si Possible – Pancol

Je suis une grande fane de son livre 690196_10450581Embrassez-moi

Mais non, vraiment, même si je dois reconnaître certains points positifs à son ouvrage, j’avoue que les divers avis négatifs que j’en ai reçu me paraissent très justifiés.

Certes, nous découvrons des jeunes filles totalement ancrées dans l’air de leur temps. De même le livre connait un grand soucis de récréer l’atmosphére sociale et politique de l’époque. Cest assez génial et interessant de voir de l’intérieur comment se déroule cette libéralisation sexuelle. Le vrai point fort de ce livre est là, en nous montrant toutes réactions de ce moment-là et centré sur le comportement et la vie des jeunes filles de l’époque.

Mais ensuite… Il y a de nombreux dialogues qu’elle aurait pu faire en discour rapportés car ils sont très maladroits. Invraissemblables et mal menés.

De même que certains passages, et c’est bien dommage. Les passages cléfs, où la roue tourne pour les jeunes filles, où les choses se passent et déterminent les chapitres suivants sont… Invraissemblables aussi.

Il est dommage qu’une oeuvre si bien ancrée dans le temps qu’elle narre ai des passages de son histoires aussi maladroits, et iréels. On y croit pas, et c’est bien dommage. Ce qui donne aussi une impression étrange vis-à-vis des personnages. En effet, ils restent personnages -comme des supers héros de BD, oui je caricature- mais n’ont rien à voir avec le monde réel. Car, ce qui leur arrive semble, improbable dans notre réalité si bien dépeinte. Ainsi ils paraissent avoir des réactions démentielles. Bien évidemment, elle a cherché à avoir des personnages interessants et hauts en couleur, avec beaucoup de caractère, et suffisemment pour dresser un réel portrait des différentes sphères de l’époque. Mais du coup, le tout fait trop carton pâte, les personnages on croit pas non plus.

Ensuite le style, s’il n’y avait pas tous les problèmes précédents, il ne m’aurait pas dérangé. En soit, on a pu le lui reprocher. Car il est simple et se veut parfois vulgaire pour coller aux personnages car le style est très immersif. La narration est omnisciente mais colle au personnage qu’elle suit, c’est d’ailleurs grâce ce biais que les changement de personnages sont si fluides. Ainsi, immersif et bien réalisé le style est interessant.

Mais bon, la vulgarité existante – et qui pourtant ne me gène pas- n’est pas relevée par les gros problèmes de ce texte.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ynabel dit :

    J’ai lu ce livre il y a quelques temps, premier livre de Katherine Pancol que je découvrais et je n’en garde pas un souvenir très positif… Comme toi j’ai aimé l’époque et les questions qu’elle soulève notamment en ce qui concerne la femme mais je n’ai pas vraiment aimé le style de l’auteure. Peut-être que je devrais en tenter un autre !
    Bonne continuation 🙂

    1. Oui, ce livre a souvent de mauvaises critiques. Personnellement, si tu veux à nouveau tenter de lire du Pancol, je te conseille Embrassez-moi qui j’avais beaucoup aimé quand je l’ai découvert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s