Les Caractères – La Bruyère

Je découvre Les Caractères, ET QUELLE DÉCOUVERTE! Oui, je traîne, je traîne avec les Classiques… Mais bon, à 14 ans, les profs peuvent dire ce qu’ils veulent, ça donne pas forcément envie. Je suis contente de le lire maintenant, car, peut-être n’aurais-je pas su l’apprécier plus tôt !

md5YXKiHgvy5pCv8D93hRlgPour ouvrir le ton de cet humble article, voici une citation. Elle se situe au début du Chapitre VI « De la ville ». Et je trouve qu’elle donne bien le ton à cet ouvrage, en plus, il se trouve que je l’affectionne particulièrement :

« L’on ne peut se passer de ce même monde que l’on n’aime point, et dont l’on se moque. »

Le premier chapitre comporte des choses très intéressantes sur le statut d’artiste ou la réflexion des auteurs, mais j’ai bien peur que le ton docte de La Bruyère me fatigue rapidement…

Normal, me direz-vous. Je m’y attendais aussi. Mais bon, je me disais ne pas en être dérangée aussi vite. Je dois reconnaître que c’est très intéressant, en plus, parce qu’il cite ses contemporains, et qu’il les explique, même si cela est son avis, cela donne un panel des notoriété littéraire de l’époque. Des problématiques intéressantes, des pistes tout aussi bien démontrées. Bon, allez, on s’y fait au ton docte ! Le premier chapitre me donne beaucoup plus envie de continuer que ce que j’imaginais !

Bon, c’est bien moins -passez moi l’expression- ch*ant que ce dont à quoi je m’attendais. J’apprécie énormément son écriture, c’est fluide et joli. Mais -sans surprise, certes!- que de conseils doctes pour être une gentille personne toute bien ! Ça fatigue un peu ! Mais l’expression, même si elle est sans surprise, est vraiment délicieuse et m’embarque.

Les descriptions du monde, des gens… De ces Caractères, sont prenantes car ces descriptions, en plus d’être de belle plume, sont vivantes !

C’est assez fou comme livre, dans le sens où cela semble très docte et très lourd -ça, je l’ai assez répété- mais que voilà, ça passe bien. Peut-être parce que j’adore l’écriture, mais, plus que comme une étude sociologique pesante, je préfère voir ça comme des tableaux proposés. Des tableaux fait à la terrasse d’un café où on critiquerait -plus ou moins justement, de manière acerbe ou non. Le recul, peut-être, qu’on a avec les siècles, nous permet d’en sourire, et de pas tout prendre avec argent comptant. Du coup, ma lecture que j’ai forcé naïve s’est trouvée forte agréable.

Après, 420 pages demeurent un peu… Lassantes et je remercie mon édition de 1922 d’être si bien annotée et avec un bon lexique.

Je vous assure, que je me retiens absolument et difficilement de vous offrir toutes les citations que j’aimerais relever. Parce que, tout simplement, il y en a trop. Allez, faisons ce petit anachronisme qui me fait rire, après tout, la plupart de ses propos et réflexions sur l’humain social ne sont pas si démodées que ça : La Bruyère fait des punchlines de ouf.

Bon, avant de continuer en boucle, car, passé les premières longueurs, j’ai été totalement embarquée , j’ai adoré, et je vous laisse sur cette petite citation, un peu philo. Puis je conclue.

cestlesgrdscptits

Les Caractères sont une leçon, certes, une morale.

Mais alors, si cela peut lui être reproché aujourd’hui, qu’elle est bien faîte ! Que la langue est belle ! Que certains passages, certaines phrases sont irréprochables de sens et de véracité. Comme quoi, tout ne se démode pas.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Alison Mossharty dit :

    Je l’ai dans ma bibli depuis l’adolescence, j’avais essayé de le lire mais la langue m’avait totalement traumatisé. Et mon édition n’a pas de lexique malheureusement… Bon, malgré tout, ce que tu en dis me donne envie de retenter un jour (mais pas tout de suite hein, parce que j’ai peur de ne pas arriver à m’habituer à ce fameux ton docte comme tu dis si bien ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s