Interdit de Rire – D. de Stefano & S. Mirabeau

Bonjour et merveilleuses fêtes à tous, sincèrement !

Profitez de ces moments tant qu’il fait encore beau ! Bien que pour moi il fasse déjà trop froid !

En cette fin d’année, je me suis attaquée à un livre un peu houleux, un peu épineux qui n’a rien à voir avec nos festivités.

511+qhOd0iL._SX329_BO1,204,203,200_Vous découvre la première page de couverture, je sais que certain connaissent déjà l’affaire, et sachez que, personnellement, je conseille ce livre, qu’on soit pour ou contre l’interdiction. Simplement parce que ça explique bien comment se met en marche la machine pour lancer la censure (justifiée ou non), comment on peut se rebeller contre, et comment marche le système judiciaire, les garde à vue, tout ça, du point de vue des avocats. Pour quelqu’un qui n’a jamais fait de droit, ça reste intéressant et compréhensible !

Maintenant que c’est dit, j’ai lu ce livre en partant du principe que les avocats, bien qu’ils doivent défendre leur client, conserve une certaine éthique et un besoin de vérité et de preuves. Je m’attends à apprendre ce qui s’est passé côté accusé, et donc, à posséder un angle de vue plus large.

Ce que je retiens, c’est la défense de l’humour noir –qu’on retrouve en conclusion-, j’en appelle à vos bons souvenirs de Coluche et de Desproges.

Cependant, ce livre m’a accablé, les pessimistes. Pas parce que je pense que c’est un récit d’ânerie, au contraire. Mais parce que j’ai trouvé ce livre déprimant. C’est du « seum en boîte ». Vraiment, un tel acharnement médiatico-politique et moral est difficile à surmonter. Les péripéties arrivant à toute une famille, et surtout aux enfants sont déchirantes. Car, au fond, quelque part, on ne peut s’empêcher de se dire « et si ça nous arrivait ?», « si nous étions pris en grippe ? » A quel point serions-nous démunis et harcelé ?

S’attaquer de la sorte aux enfants du coupables –ou non- rends les harceleurs coupables eux-mêmes. D’autres faits. Mais coupables.

Je comprends bien que l’humoriste dérange, je comprends la plaidoirie des avocats mais je ne peux pas comprendre les proportions que cela a pris.

Somme toute, j’ai eu l’impression de lire un livre assez triste, de lire un drame.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Je pense qu’il peut être intéressant de voir commet tout ce système fonctionne/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s