Le Cid – Horace – Cina & Polyeucte

Challenge ABC 2016, Pages : 250 (4344+ 250 = 4594) / 5 000. Lettre : C. 12/26.
Malheureusement, je n’ai pas l’image de mon édition. C’était une édition limitée à 500 exemplaires des Editions et Librairie Henri Beziat, « Ma Bibliothèque », CORNEILLE : Théâtre.

Le dilemme Cornélien porte à merveille son nom. Mais il ne me fait ni chaud, ni froid.

1312518-Costume_de_Mme_Vestris_dans_Polyeucte_rôle_de_Pauline.jpgAlors, il semble un peu tard pour moi de découvrir cet auteur, à vrai dire, je l’ai étudié comme tout le monde. Mais principalement des extraits, et si je comprends tout l’intérêt qu’il y a à l’étudier, il ne m’avait pas plus intéressait que cela.

Eh bien, après lecture, je vous assure qu’il ne m’intéresse pas. Cet article va être peu constructif ou pertinent, car c’est un pilier de la littérature, et j’en ai pleine conscience, Corneille est nécessaire à notre littérature. Mais je ne parle que de goûts ici, je n’aime pas le vers sirupeux, ne parviens pas à rentrer dans l’action : la temporalité, la règle des 3 si divine pourtant, m’ennuie. Non, vraiment, je ne relirai pas ceci au bord de la plage. Surtout que les pièces se suivent et se ressemblent, et, même s’il faut jouer avec les codes de l’époque, cela m’est plutôt indifférent…

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s