3 jours à Angers : que faire ?

Que faire trois jours à Angers ?

14657813_10208711257513502_1735944977_n

Mine de rien, c’est une ville à l’architecture magnifique, avec un centre-ville relativement petit et qu’on parcours facilement à pied, très dense et plein de charme !

Orgie de magasins : modes, livres ou BD. Mais, surtout, n’hésitez pas à visiter l’incroyable château médiéval encore en bel état ainsi que sa tapisserie de l’Apocalypse. Une œuvre gigantesque et dans un état exceptionnel pour avoir été commandée en 1375 par le roi.

Bien sûr, vous êtes invités à faire un tour au Musée des Beaux-Arts ne serait-ce que pour sa sublime salle des statues.

14657674_10208711257593504_145153188_n

Culturellement, c’est vraiment une ville dense, mais la vraie question c’est : et la vie gustative ?

Le Matin :

Vous pouvez vous ouvrir l’appétit avec ce superbe salon de thé : La Coquetterie. Spécialité : Cupcake originaux et maison dans une ancienne chapelle. Cadre et décor superbe : goût fin et intense au rendez-vous !

Le Brunch :

Filez chez Tonton Foch (attention, pensez à réserver !) : du fait maison, en quantité ! Ce qui explique un prix au-dessus de la moyenne (20 euros). Vous y choisirez boisson chaude et flammeckuch, qui seront accompagnés de charcuteries, fromages, salade, bacon, œuf, marinade de poivrons, et bien sûr : pancake, croissant, baguette avec confitures, pâtes à tartiner en libre-service et à volonté !

Midi sur le pouce :

Le dos de la cuillère : salon de thé aux thés délicieux et variés, vous propose des plats faits maison. Pour manger bien, équilibré et frais, la qualité même lorsqu’on a pas le temps ! Vente à emporter également et pâtisseries à tomber !

L’après-midi :

Un verre chez Pont-Pont, qui a la chance d’être face au chateau avec, de ce fait, une suerbe vue.

Le dîner :

Le Bistot des Ducs : COUP DE CŒUR. Interdiction d’aller à Angers sans y passer, réservation obligatoire, ils sont rapidement complets. Carte exceptionnelle et variées, mets fin et divins. Le BB d’Anjou rouge, pour un vin de ce goût, n’est pas cher du tout. Et en soit, au vu de la qualité et la grande variété le menu est également peu cher. Surtout qu’une sublime crème vous sera offerte pour patienter : elle-même à volonté ! Le service est impeccable et le personnel adorable. On ne recommande pas, on ordonne : allez-y !

Le N’importe Na Oïk : cuisine simple et efficace. Des vins abordables et excellents.

La soirée :

Le James Joyce : pub à la grande diversité de bières et de whisky, bonne ambiance et cadre très beau et boisé.

Le Joker : simple, prix abordables, avec un programme culturel dense et intéressant.

14643025_10208711257793509_2137354208_n

A EVITER :

La Toscane : surgelé, insipide, vin coupé au vinaigre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s