Top & Flop Décembre

Le mois de décembre a été bien peu mouvementé ! C’est aussi le Challenge des Littératures Slaves qui s’achève ! Je ne rempile pas part manque de temps, mais vous êtes tous invités à lire de plus en plus ces délicieuses littératures. Le Bilan final arrive très bientôt sur le Bar aux Lettres.

Ce mois-ci a vu des lectures bien éclectiques, avec critiques féministes ou écoféministes et critiques artistiques et culturelles. Des lectures très intéressantes avec des écrivains émergents avec Spectre, que l’éditrice, Fanny Segret, a bien voulu nous présenter dans un entretien. En parlant d’entretien, un autre arrive, avec une forme hybride de livre !

CHALLENGES

Challenge Voix d’Autrices
Déception et catastrophe avec les Amours Solitaires, cet article que j’ai sorti dès la lecture finie pour éviter que ce soit un cadeau de Noël.
Excellentissime Libère-toi, Cyborg, de la non moins merveilleuse ïan Larue, à lire absolument ! Drôle et accessible.
Je conseille également Soeurs en écologie de Pascale d’Erm, une belle prise conscience, et beaucoup de douceur.

Challenge le Pavé du Mois
Eh non ! Rien qui n’atteigne tant de pages, c’est bien dommage !

Suivez le thème
A nouveau, l’excellent Bratislava 68, été brulant.

Challenge Roman Graphique
Pas ce mois-ci non plus !

EXPÔ TOP

PARIS (20). Collectif emprunte, « En conversation » à la Villa Belleville, du 14 au 16 décembre.
Je vous en parle, car bien que ce fut court, les artistes exposés étaient tous exceptionnels, il y avait une belle communion dans cette exposition, c’était très intéressant. Un jeune collectif de commissaires à suivre !

Paris (07). Exposition collective, 55 rue Bellechasse.
Comme d’habitude, dès que je rentre dans cette galerie, j’ai des coups de coeurs artistiques.

PARIS (03). Olivier de Sagazan, « You and I are earth » à la Loo and Lou Gallery, jusqu’au 18 janvier.
Voici un art de l’anthropocène célébration de la nature, étrangeté, mais aussi beauté. Une réflexion sur la nature ET l’homme, la nature DE l’homme… Cabinet de curiosité, mais volonté intense et usage de matières naturelles. Vraiment, un art prenant, beau, fort, à haute portée symbolique.

LIEUX Ô TOP

PARIS (04) Assaggio.
Très bon restaurant, revisite avec intelligence et discrétion des plats incontournables.

PARIS (11). Dersou
Excessivement cher, mais n’est-ce pas le prix d’une expérience culinaire ? Carte blanche, avec mets et cocktails assortis tout au long des 5 plats (au minimum !) qui défilent, tous plus audacieux les uns que les autres. Mélange de japon et de France. A tester ! Pour une occasion particulière !

PARIS (15) Les 3 garçons.
Un QG pour les étudiants, travaillant avec leur ordinateur ou pour se retrouver autour d’un verre. Les menus, qui changent tous les jours, sont toujours frais et variés. Très bonne qualité.

LIEUX Ô FLOP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s