Quel monde voulons-nous – Starhawk

Starhawk c’est cette star de l’écoféminisme, celle qui a réimposé le terme Sorcière. C’est cette femme puissante et entière, une grande écrivaine aussi. Les éditions Cambourakis et plus précisément leur collection « Sorcières », justement, dont j’ai déjà parlé à propos de Camille Ducellier ou encore de ïan Larue, présentent son dernier livre.

Starhawk, Quel monde voulons-nous ? Cambourakis, coll. « Sorcières », avril 2019, 208 pages.

quelmondevoulonsnous-couvPréfacé par l’incroyable Isabelle Stengers, la collaboration entre les deux femmes n’est pas nouvelle, l’une connaissant très bien les sujets de l’autre.

Quel monde voulons nous est une anthologie de divers textes de Starhawk, initialement publiés sur son blog. Elle explique bons nombres d’aspects de sa philosophie écologique. Respect de l’environnement, des rituels, astuces de reconnexion avec la nature. Elle rappelle que l’idée n’est pas de se couper du monde, au contraire, mais d’apprendre à se connecter aussi bien aux réseaux qu’à internet.
Elle parle également de l’importance de se reconnecter à la spiritualité, c’est vrai que c’est un thème qui me tient à cœur mais Starhawk le démontre ici brillamment.

Militante, elle défend son mouvement écologique, explique l’urgence de la situation, elle a également passé plusieurs jours en détention pour ses convictions… Il y a donc une longue explication de ce qu’est la défense écologique, et cela est particulièrement intéressant car ça entre en raisonnement avec notre actualité directe. Non pas parce que la planète est clairement en train de crevée, mais parce que Starhawk a mené de réelles actions pacifiques militantes. Il est donc intéressant de lire ça aujourd’hui quand on voit les mouvements de contestations actuels en France et à travers le monde. La non-violence est de ne pas pratiquer la violence malgré le fait de la subir.

C’est vraiment passionnant de lire ce qui se passe à travers le monde à la lumière ce des réflexions sur l’unité citoyenne, humaine, l’écologie et la non-violence.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ah je note ! Je me documente de plus en plus sur le féminisme et l’écologie !

    1. Je le conseille ! 🙂
      Il y a Reclaim aussi d’Émilie Hache sur lequel j’ai aussi fait un article.

      1. Ah je note alors =) Merci !

      2. N’hésite pas à jeter un oeil à des articles précédents. IL y a aussi le webzine Faunerie qui parle beaucoup d’écoféminisme, notamment de Pascale d’Erm qui a écrit Soeurs et Ecologie.

      3. Parfait merci de tout ces conseils ! =)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s