Big Data – Babinet

Ce livre et moi, c’est une longue histoire, je me le suis procurée il y a environ un an : en avril – mai dernier. Depuis, nous avons joué à cache-cache dans mon sac, lui qui m’échappait des mains constamment…

Gilles Babinet, Big Data, penser l’homme et et le monde autrement, Le Passeur éditeur, 2015, 156 pages.

Vous remarquez que depuis quelques temps j’essayais de lire des essais publiés plutôt récemment, mais je ne m’étais jamais approché d’aussi près d’un livre qui traitait ce sujet, alors en le trouvant dans une boîte à lire j’ai été curieuse. La quatrième de couverture annonçait de m’ouvrir l’esprit et de m’offrir le savoir, tout en étant à mon niveau, alors je me suis lancée. Mais quelle difficulté à lire finalement ! Alors qu’Ô Grimoire a dévoré cet ouvrage.

Gilles Babinet explique très justement des choses qui pourraient nous dépasser, on comprend réellement mieux les enjeux des Datas. Ce qui est un peu triste avec un livre pareil c’est de se rendre compte qu’à 4 ou 5 ans près il est déjà bien dépassé, obsolète. Les enjeux, bien qu’ils n’aient pas réellement changés, se voient proposer des arguments déjà tombés en désuétude.
Si on est d’accord avec l’avantage que peux représenter l’exploitation des données numériques dans la vie de tous les jours, l’auteur à tendance à balayer d’un geste de la main les craintes de détournement des données et autres inquiétudes… Certes, ses arguments sont loin d’être dérisoires : en traçant nos données de manière quotidienne et habituelle, les villes pourraient empêcher leur engorgement, les embouteillages matinaux, et prévoir de meilleurs transports en commun que ce sot en adaptant les trajets ou la fréquence etc.
Alors, si ce nouvel outil peut être en effet révolutionnaire, permettrait une meilleure productivité, un plus grand rendement, et ce, même dans l’agriculture. Un des principal cheval de bataille de l’auteur est la santé, c’est vrai que c’est rageant que notre dossier ne nous suive pas d’un praticien à l’autre, que notre carte vitale de contienne pas nos allergie et notre groupe sanguin si jamais on est hospitalisé… Si je suis assez d’accord avec cette dernière remarque, il cherche à aller encore plus loin dans le traitement des données.

Pour défendre son point de vue parfois extrême, il dit que la protection et la surveillance des données va justement créer de l’emploi. Il est vrai qu’on vit déjà dans un monde saturé de publicités, d’informations et de datas… Donc finalement nous ne risquons rien à les amplifier, les faire circuler et cette habitude permettra de mieux les traiter et les protéger. La protection dans la diffusion massive de nos données…

J’en parle assez maladroitement, et assez éparsement, un peu comme ma lecture, je pense qu’on pourrait trouver un livre autrement plus intéressant sur le sujet, qui essaie d’être moins persuasif ? Je ne sais pas trop… Peut-être vais-je en reparler bientôt car il est probable que je travaille bientôt au sujet des datas.

En bref, j’y aurais bel et bien appris des choses, et, en effet, le livre est plutôt compréhensible. Mais l’auteur ne m’aura pas rallié à sa cause pour autant.

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Goran dit :

    Vivie le flicage numérique…

    1. C’est entièrement une défense du flicage, et même un encouragement, du premier au dernier mot.

      1. Goran dit :

        J’avais compris, mais mon message était à caractère ironique…

      2. J’avais bien compris 😁

  2. Merci pour ce billet ! J’ai découvert Babinet via une interview sur Thinkerview. Et si je suis plutôt très opposé au traçage et collecte de données, son approche me semblait plus nuancé que le contenu du livre dont vous faite le compterendu.
    Bonne journée 🙂

    1. Avec plaisir ! Je m’attendais aussi à quelque chose de plus nuancé. Mais même s’il fait bien comprendre l’intérêt de tout cela, cela m’a paru très excessif !
      Bonne journée à vous 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s