L’île Louvre – Chavouet

Une idée cadeau pour décembre ! Lisez-bien l’article si vous connaissez quelqu’un qui aime bien aller au musée de temps en temps ou qui aime blaguer sur les œuvres.
Un livre extrêmement drôle, imaginatif, doux, et avec une ambiance graphique incroyable.

Florent Chavouet, L’île Louvre, Musée du Louvre éditions, 2015, 112 pages.

J’ai tout adoré de ce très beau roman graphique.

Graphiquement d’abord, l’esthétique m’a parlée. Le côté carnet de note et de dessin qui peut paraître enfantin si on n’y fait pas attention est en réalité très esthétique et ludique. Il y a une vraie réflexion dans la mise en page, un jeu de mise en abîme du brouillon, du carnet de création. C’est sincèrement humoristique par de discrets commentaires ou par les dessins qui ajoutent de la matière à l’ouvrage.
De cette manière, Chavouet rend le Louvre vivant.
Si le Louvre paraissait subitement enfantin, c’est parce que l’auteur l’a justement rendu vivant, comme un paquebot géant, ou une ville à lui tout seul, avec sa complexité architecturale, on dirait vraiment une ville fantastique qu’on pourrait trouver dans un conte.

En effet, L‘île Louvre est un conte, il renferme les légendes et les histoires de cet archipel, cet étrange monde : le Louvre. Ce musée presque mystique tant il est incontournable, que tout le monde le connait.

Ainsi, plus qu’une historiette ou une étude géographique, le doux trait ludique de Chavouet nous dévoile un recueil de scénettes et de commentaires des visiteurs. Que c’est drôle ! J’ai réellement ri, mais vraiment. Je n’ai pas souri car c’était sympa, non, non, j’ai franchement ri. Il faut dire que le livre est très drôle tout en étant bienveillant. On ne sait pas si l’auteur se moque vraiment des visiteurs ou de la complexité du Louvre et de son absence de médiation entre l’œuvre et le public. Toutes ces moqueries, en tout cas, n’ont traces d’aucun élitisme. Je me répète mais ici, l’humour n’est que bienveillance.

Il n’empêche que le livre, en plus de nous faire rire, peut nous apprendre des choses. En plus de dénoncer certains comportements, de visiteurs comme d’employés du musée, vous pourrez découvrir les métiers du musées. En effet, l’auteur a bien mené son enquête, il explique les rôles, les histoires, des surveillants de salle ou des guides conférenciers. Il montre les embûches auxquels ils sont confrontés et explique un peu leur job : eux qu’on remarque toujours mais dont on ne sait rien !

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Goran dit :

    « bien aller au musée de temps en temps ou qui aime blaguer sur les œuvres » mais c’est moi 🙂

    1. Je te vois bien te poiler au musée oui !

  2. PatiVore dit :

    J’aime bien les musées, oui, mais le Louvre, je ne l’ai vu que de l’extérieur, je n’y suis jamais entrée…

    1. Ca te donnera peut-être envie d’entrer… ou pas ! hihi C’est vrai qu’avant d’emménager à Paris ce n’était pas LE musée que je voulais à tout prix voir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s