L’esprit de la forêt – Järv

L’Estonie est, comme on a pu s’en rendre compte par de récentes lectures, un pays où la forêt avait une grande place. Ce livre est donc un hommage à une culture ancienne d’Estonie, lu dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran.

L’Esprit de la forêt, contes estoniens et seto, sélectionnés et commentés par Risto Järv et traduit par Eva Toulouze, José Corti, 2011, 254 pages.

Certains contes m’ont rappelé l’œuvre de Luda et Bilibine. Bien évidemment, Estonie et Russie partagent une partie de leurs croyances, folklores et mythes de part leur héritage slave. Ainsi, grâce à ces contes, comme autant de petites nouvelles, on voyage à travers des forêt hantées et habitées d’étranges monstres.
C’est vraiment intéressant, bien qu’un peu répétitif. J’ai fait l’erreur de livre le lire d’une traite alors que c’est plutôt le genre de lecture qu’il faudrait picorer, comme un recueil de poème. Mais il est vrai, que ce type de lecture correspond mal à mon propre rythme/ma propre pratique de la lecture.

Sorcières, farfadets, loups, bucherons, princesses et princes se succèdent. On reconnait de froides forêts, la magie et tout ce qui constitue le classique des contes, bien que ce ne soient pas les nôtres.

Ce livre est surtout impressionnant car il est le résultat d’une étude titanesque : les archives estonniennes de folklore sont crées en 1927. Pourtant, la collecte de contes date de bien plus longtemps. En effet, la culture orale estonienne était centrale, c’était une des plus grosses traditions du pays, c’est pourquoi il a été très tôt réalisé qu’il fallait collecter les histoires orales avant que tout ce patrimoine s’efface.
Ainsi, de nombreuses actions ont été mises en place pour, à travers les lieux et les âges, soient noter et conserver ces légendes patrimoniales.
J’ai particulièrement aimé les anecdotes qui agrémentent chaque conte : quelle est sa particularité, à quelle tradition appartient-il, qui l’a recueilli auprès de quel conteur et dans quel cadre a t-il été recueilli…

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Cette plongée dans les contes et le folklore a l’air passionnant, d’autant que je ne connais pas du tout l’Estonie.

    1. Oui ça vaut vraiment le coup d’œil ! C’est très agréable !

  2. Goran dit :

    C’est vrai que c’est le genre de livre à lire par petite touche…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s