Les Eaux Tranquilles – Tourgueniev

Un petite roman russe du XIXème siècle ! Cela faisait si longtemps, et c’est toujours un plaisir de se replonger dans un si doux et si beau mouvement littéraire que j’affectionne tant !

Ivan Tourgueniev, Les Eaux tranquilles, Folio, XIXeme, 128 pages.

Un beau livre d’ambiance.
Tout est dépeint de très belles manière et nous apprend beaucoup de choses car il y a de nombreuses allusions à la culture littéraire et artistique russe, et il faut donc donner un peu du sien pour faire des recherches et comprendre alors toute la portée de ces coins d’œil.

Les sentiments, les charmes qui habitent les personnages, qui se devinent dans les regards sont divinement peints. On se croirait dans cette douce campagne russe, on se croirait dans la chaleur et sous l’orage, à faire bouillir le samovar et boire le thé.
De très agréables romances habitent ce livre, comme la littérature russe du XIXe le fait si bien. Cependant, les histoires sont un rien amères, bien trop factuelles pour réellement amener le rêve et l’insouciance chez le lecteur. En plus du romantisme, Tourgueniev critique en filigrane, pose un regard franc, sur les rapports entre ville et campagne, sur les différences de mœurs entre Saint-Pétersbourg et les ruraux (thématique qu’on retrouve également chez Tolstoï, thématique qui me parle beaucoup et que j’aime beaucoup lire), les différents rythmes.

Le livre est aussi un ode aux souvenirs d’enfance, aux souvenirs des vacances d’été, thématique certes universelle et peu surprenante mais si bien menée ici, dans une écriture paisible, entraînante et belle.

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ne connaissant pas grand-chose à la culture littéraire et artistique russe et les thématiques m’intéressant, je suis très intriguée par ce roman qui semble très riche malgré son peu de pages.

    1. Cela peut être une bonne entrée en matière je pense. Je conseillerai peut-être plutôt Un premier amour du même auteur, mais je l’ai lu il y a vraiment longtemps alors je ne suis pas sûre à 100% que ce soit une bonne entrée en matière même s’il l’a été pour moi. Sinon je ne peux que conseiller Dostoïevski, j’avais commencé avec les Carnets du sous-sol, que j’avais adoré, mais là aussi, c’était il y a plus de 10 ans !

      1. Je note Un premier amour et vais fureter à la médiathèque. Merci du conseil !

  2. Flo dit :

    Je lui tourne autour depuis longtemps et tu viens de me décider de sauter le pas la prochaine fois que je croiserai son chemin.

    1. Ah super ! Il est très court et donc se lit vite, il est intense et languissant à la fois : vraiment, c’est un très joli livre ! Je suis contente de t’avoir motivé à le lire !

  3. Ah, Tourgueniev! Mais donc, c’est un roman ou une collection de nouvelles?

    1. Je dirai une nouvelle vu son peu de page ! Mais vendu comme roman dans la collection Folio 2 € !

  4. allylit dit :

    De cet auteur j’ai lu « Premier amour », « L’auberge de grand chemin » et « L’antchar » qui m’ont laissé un bon souvenir. Je me note donc ce titre, surtout qu’à 2 euros, pourquoi s’en priver 😉

    1. Je l’ai lu il y a une éternité (tant et si bien que je n’ai pas envie de compter) mais j’avais adoré Premier Amour ! J’ai lu quelques autres de ces nouvelles, je le trouve toujours très agréable à lire. Léger et dramatique à la fois !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s