La vengeance m’appartient – Ndiaye

J’ai, moi aussi pour une fois, cédé aux sirènes de la nouveauté, des grands prix, du m’a t’on dit, et compagnie… Mais là, j’étais très curieuse par ce livre très critiqué alors qu’on s’attendait à ce qu’il soit encensé. Il paraissait compliqué, de quoi me plaire ! Marie Ndiaye, La vengeance m’appartient, Gallimard, 2021, 240…

Heartland – Smarsh

Un livre qui remue, sublime et sincère, d’une autrice qui eu une enfance qu’on peut classer parmis la classe sociale des « white trash« . Un récit saisissant, quand le white trash n’est pas urbain. Sarah Smarsh, Heartland, Christian Bourgeois, 2019, 288 pages. J’ai peu connu la campagne. Le récit qui est là, c’est ma grand mère…

Moi, Tituba sorcière – Condé

J’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’écriture. C’est bien écrit, très fluide, ça se lit vite, mais je crois que a trop grande distance qui est mise me gène. Cela aurait à la troisième personne, cela aurait été différent. Là, vraiment, la narration à la première personne aussi froide, un regard si…

La couleur pourpre – Walker

La couleur pourpre ça fait partie de mes premiers émois cinématographiques, de ceux qui vous remue a jamais, a chaque fois que vous y pensez.Quelques années plus tard, j’ai découvert qu’il était tiré d’un livre.Je me suis laissée le temps de l’oubli, des années, de la vie, des lectures… Et j’ai bien fait : quelle…

Du narcissisme de l’art contemporain – Troyas & Arrault

Après un abandon de plus d’un an (j’avais tenu 118 pages) et une lecture pénible, j’ai terminé ce livre ! Pas parce qu’il n’est pas intéressant mais parce qu’on peut écrire sans être suffisant et être à la limite de l’insulte. Ce texte assez imbuvable a été écrit à quatre mains.Je suis enfin arrivée au…

Sexus – Miller

J’ai entendu parler du Sexus d’Henry Miller grâce aux journaux d’Anaïs Nin que j’ai lu il y a bien longtemps. Je me rappelle qu’à cette époque j’aimais trainer dans l’enfer d’une librairie d’occasion dont le libraire était tout à fait à mon goût. La situation, bien qu’il ne se passa jamais rien, et les rêveries…

Vania, Vassia et la fille de Vassia

Tout le monde sait déjà que ce livre est magnifique, je voulais simplement le confirmer.Incroyable ces histoires de vies, Tsaristes déracinés perdus dans leur passé et au fin fond de la France, confrontés à la Seconde Guerre Mondiale.Un bijou de complexité, celle des sentiments et du monde qui se bouscule. Une complexité enivrante d’émotions. Macha…

Sacajawa – Lee Waldo

Cet article présente les deux tomes d’une même histoire. Cela se lit vite et c’est assez peu épais, je pense que dans les années de parution de ce livre (épuisé il y a longtemps maintenant) un livre trop gros était moins vendeur que des tomes.J’ai trouvé ces livres dans la boîte à lire de l’Abbaye…

L’Eau rouge – Pavicic

Bonjour à tous, j’ai programmé cet article il y a plusieurs semaines maintenant, à l’issue de ma lecture et j’en édite l’introduction avant publication. C’est une lecture commune qui n’est pas seulement particulière parce que nous avons été nombreux à y participer – merci à tous – elle est surtout particulière car cela aura été…

Mohawk – Russo

Premier roman de cet auteur très populaire, c’est ainsi que je le découvre. Eh bien, une fois, pas deux ! Richard Russo, Mohawk, éditions 10-18, 2013, 456 pages Bon sang que c’est bavard ! Et ça tourne autour du pot, et ça met des détails en tout sens… C’est un style, certes, mais ce je…

L’eau que nous sommes – Rabhi & Duquesne

Un livre qui donne une furieuse envie de dévorer tous les « Carnets d’alerte » qui constituent la collection. Pierre Rabhi, Juliette Duquesne, L’eau que nous sommes, J’ai lu, 2020, 224 pages. Cet essai est extrêmement bien écrit et se lit rapidement comme un roman. Il donne des frissons tant il est profondément inquiétant sur l’état de notre triste…

Delirium, autoportrait – Druillet

Ce livre est un autobiographie mais le narrateur, celui qui se livre ici, a été épaulé par son ami auteur. sans qui il n’aurait pas pu mener à bien son projet d’écriture. Philippe Druillet, David Alliot, Délirium, Les Arènes, 304 pages. Le phrasé est simple, efficace. Le style n’est pas là pour en envoyer plein…

Rue des pâquerettes – Charef

Je me demande comment la petite blanche qui a toujours eu de quoi se payer des centaines de bouquins et qui vit à Paris va pouvoir parler de ce chef-d’œuvre. Ce bouquin, il n’est pas à hauteur d’homme, il est plus haut que ça. Mehdi Charef, Rue des pâquerettes, Hors d’atteinte, 2018, 251 pages. Au…

Freelander – Jergovic

Un récit rêveur qui a l’air des histoires qu’on se raconte. Comme autant de films qu’on peut projeter en son esprit. Mais ici, ces « enfantillages » appartiennent à un vieil homme, sur le point de mourir d’ennui. Et puis, un héritage improbable : le sursaut. Miljenko Jergovic, Freelander, Acte Sud, 2009, 206 pages. A travers des…

L’Homme qui savait la langue des serpents – Kivirähk

C’est rare quand je présente deux livres d’un même auteur, surtout le même mois, que je les enchaîne coup sur coup ! Mais après le coup de cœur absolu qu’à été Les Groseilles de Novembre, je me suis jetée sur son autre roman.Dernière balade en Estonie dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe…

L’esprit de la forêt – Järv

L’Estonie est, comme on a pu s’en rendre compte par de récentes lectures, un pays où la forêt avait une grande place. Ce livre est donc un hommage à une culture ancienne d’Estonie, lu dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran. L’Esprit de la forêt, contes estoniens…

Arithmétique des Dieux – Kalda

Lecture dans le cadre de mon voyage littéraire en Estonie pour le Le mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran. L’autrice est une des références de la littérature estonienne contemporaine, mais j’aurais peut-être dû commencer par un autre de ses ouvrages. Katrina Kalda, Arithmétique des Dieux, Gallimard, 2013, 224 pages. J’ai adoré les…

Le vol immobile – Kross

Un vibrant hommage à un ami. Un hommage aussi pour l’amour de la langue et de la littérature.Lecture dans le cadre de mon voyage littéraire en Estonie pour le Le mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran. Jaan Kross, Le vol immobile, Noir sur Blanc, 2006, 464 pages. Un livre classique, qui, si…

Purge – Oksanen

Deuxième lecture qui vous emmène en Estonie dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran. Et c’est justement une lecture commune avec ce dernier que voici ! Je tiens à ouvrir cet article en vous disant que c’est la première fois qu’on tombe d’accord sur un ouvrage lu…