Glisser nue sur la rampe du temps – Labbize

Ce livre c’est une claque qu’on se prend, qui se dévore sans qu’on s’en rende compte, ce sont des nouvelles bien réalistes sur la condition des femmes. Souad Labbize, Glisser nue sur la rampe du temps, Blast, 2021, 80 pages. Première nouvelle. D’abord, on pense que l’écriture n’est pas très fouillée, travaillée, saccadée, cependant on…

Filles de la mer – Bracht

C’est un livre terrible et beau à la fois qui mérite tout son succès.J’ai mis plus d’un an avant de me décider à le lire alors que le visage sur la couverture m’appelait : on m’avait prévenu, j’avais peur de me heurter à trop violent, à trop dur.TW : ce livre raconte des crimes de…

Préparer l’Enfer – Di Rollo

On arrive dans une sorte de Paris, peut-être, reconnait-on l’Avenue de la République et le Boulevard Sébastopol, seulement, on se retrouve en pleine période d’élections. Ce n’est pas de la présidence, mais ça y ressemble. Et par contre, ce qui ne ressemble pas à la réalité : les favoris – ou les deux seuls candidats…

Le train des sables – Mahjoub

Ce roman est un roman de guerre , de campagne militaire de la fin du XIXème siècle. J’y suis assez peu habituée, j’ai donc eu des moments d’inattention dans ma lecture. Jamal Mahjoub, Le train des sables, Babel, 2004, 350 pages. Cependant, tout est très bien écrit. Les phrases sont simples, concises, mais très précises….

Americanah & Nous sommes tous des féministes – Ngozi Adichie

Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec la hype autour d’un ouvrage. Ce n’est pas le coup de coeur absolu mais il est vrai que j’ai adoré. Article un peu spécial, deux en un, car sans le savoir j’avais dans ma pile à lire deux livres de l’autrice. Intéressant ! Chimamanda Ngozi Adichie,…

Le temps de Palanquine – Di Rollo

Thierry Di Rollo, c’est ma rencontre avec la science-fiction, ça a aussi été un coup de cœur. Depuis, il m’arrive de revenir à son œuvre que j’aime beaucoup. C’est comme ça que j’ai eu l’envie de découvrir, après Cendres, Le temps de Palanquine. Thierry Di Rollo, Le temps de Palanquine, Le Bélial, 2017, 280 pages….

Roussalki – Page

A l’occasion d’un Entretien avec un Auteur, je vous avais présenté Alexandre Page avec le magnifique et incroyable Partir, c’est mourir un peu. Pour ce nouveau roman, direction également la Russie ! Au XIXème siècle cette fois, mais j’ai été beaucoup moins emballée. Alexandre Page, Roussalki, autoédition, 2021, 416 pages. Ce roman propose une atmosphère…

Pavillon de femmes – Buck

Ecrit par une femme américaine qui a grandit en Chine, le livre est donc très bien documenté, et c’est ce qui m’a beaucoup plu d’ailleurs. Pearl Buck, Le Pavillon de femmes, Livre de Poche, 1973, 448 pages. Le personnage principale est une femme qui vient d’avoir 40 ans, en Chine, vers le début du XXème…

Je chemine avec Nancy Huston

J’ai eu le plaisir d’être sélectionnée par Babelio pour être « ambassadrice » de la collection Je chemine avec des Editions du Seuil. J’ai donc reçu trois livres en cadeau, à chroniquer dans un temps imparti. Parmi eux, celui de Nancy Huston paru début septembre. Je chemine avec Nancy Huston, Seuil, 2021, 144 pages. Tout d’abord quelques…

Geisha – Golden

Comme souvent, quand je veux lire le livre qui a inspiré un film, je laisse de l’eau couler sous les ponts pour pouvoir profiter une nouvelle fois de l’histoire, après avoir tout oublié. Je me rappelle avoir vu plusieurs fois le film Mémoires d’une geisha : je l’avais adoré. Cela fait bien longtemps que c’était…

Epépé – Karinthy

C’est un livre qui m’est très étrange pour bien des raisons, en plus d’être en lui-même particulièrement déroutant. Ferenc Karinthy, Epépé, Zulma, 2013, 284 pages. Le speech est assez simple : un linguiste reconnu se rend à un colloque. Or, au lieu d’arriver dans la ville souhaitée, il se trouve dans une ville inconnue dont…

Feminicid – Siébert

Feminicid de Christophe Siebert, le tome 2 des Chroniques de Mertvecgorod, sort AUJOURD’HUI ! L’auteur me fait l’honneur d’être mon invité à cette occasion. Mais avant l’entretien, place à mon avis, pour vous rafraichir la mémoire, vous pouvez relire l’article du Bar aux Lettres au sujet d’Images de la fin du monde. Christophe Siébert, Féminicid,…

Les quatre filles du docteur March – Alcott

À force d’en parler comme un classique, j’en avais oublié que cela avait d’abord été un livre pour enfants, peut-être ne l’avais-je jamais su. Quoi qu’il en soit, gardez cette information en tête pendant la lecture de cet article qui risque de vous amuser. Louisa May Alcott, Les quatre filles du docteur March, Gallmeister, édition…

Voici venir les rêveurs – Mbue

Plusieurs mois après cette lecture, je me souvient qu’elle m’a réellement empoignée, non seulement par son thème déchirant mais surtout par son regard franc sur notre monde. Imbolo Mbue, Voici venir les rêveurs, Pocket, 2017, 512 pages. L’écriture à cela de génial qu’elle est portraitiste. Cela aide à pénétrer tout de suite dans le roman,…

Piaf – Bensoussan

Cette lecture peut paraître surprenante : je lis peu de biographies, et encore moins de livres apparentés aux thèmes de la musique, je ne suis pas non plus très Starlette ni paillettes… À vrai dire ce n’est pas même la première biographie d’Édith Piaf que je lis (ni qu’on m’offre d’ailleurs !) En réalité, cette…

Terremer – Le Guin

Intéressée par la science-fiction féministes, il était naturel que cette édition me fasse de l’œil au décès de l’autrice, mais je n’avais encore jamais découvert ce grand nom de la littérature de science-fiction et fantasy. J’avais bien lu des extraits, des études à son sujet, mais il était temps que je me plonge dans l’univers…

Une aristocrate en Asie – Sackville-West

Interpelée par une quatrième de couverture qui présentait Vita Sackville-West, comme une femme indépendante, une baroudeuse fantasque, une amante de Virginia Woolf. Vita Sackville-West, Une aristocrate en Asie, Payot et Rivages, 2006, 171 pages. Publié au début de la décennie 1920, ce n’est peut-être pas la meilleure période pour découvrir cette autrice. En effet, la…

Anna Karénine – Tolstoï

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous présenter ce monument de la littérature. Cette figure éponyme de la femme libre au XIXème siècle, de la femme passionnée. Je crois que je n’ai jamais dévoré aussi vite un tel pavé ! Ah ! La littérature russe du XIXème ! Mais quel doux délice !…

Le Cimetière englouti – Tibuson

Tout de suite, le lecteur bascule dans l’étrange. Une ambiance lancinante s’installe, une litanie, on ne voit pas trop où le livre veut aller… Tout est fait pour procurer cette impression ! Goran Tibuson, Le cimetière englouti, Serge Safran Éditeur, 1990 , 132 pages. En effet, le personnage principal est perdu et il l’a toujours…