Les Démons – Dostoïevski

Si vous avez lu mon Bilan précédent (Mars & Avril), vous vous dîtes qu’avec toutes ces vadrouilles et l’absences de posts en 2 mois, j’avais oublié la Lecture. Que nenni ! Les Démons de Dostoïevski, Bibliothèque de la Pléiade, 1349 pages, édition de 2013 renferment également le récit épistolaire Les Pauvres Gens. Dostoïevski, c’est un…

Eden utopie – Fabrice Humbert

2015, 311 pages. De toute évidence c’est un auteur connu qui m’est inconnu. Encore sous le charme du fabuleux Sandor Marai et de son histoire de famille, je me suis dis qu’une histoire de famille à la Française et plus moderne pourrait me convenir. En vrai, je suis incapable de vous dire si j’ai aimé…

L’invisible et la science – Darré

Patricia Darré à réussi son pari. Elle souhaite rendre ses lettres de noblesse à la médiumnité. Loin des sorcières, des tireuses de cartes et autres extraversions. Editions J’ai Lu, 224 pages. Patricia Darré confronte l’invisible à la science, à la recherche de la part de psychisme et psychologie, la part de l’inconscient selon Freud, selon…

Il faisait presque noir

Recueil collectif de nouvelles de nouveaux talents, à l’initiative ds excellentes Souffle-court éditions. Je tiens à les remercier personnellement, car (oui, oui) c’est grâce à eux que je suis publiée pour la première fois, en participant à ce merveilleux concours, destiné à rendre hommage à Mary Shelley. Ainsi, je ne compte pas commenter en profondeur…

Confessions d’un bourgeois – Marai

Sandor Marai est un auteur que je ne connaissais pas du tout, est un Hongrois né à l’aube du XXème siècle. Confessions d’un bourgeois s’inspire très directement de son vécu, et, si le dernier tiers du livre est assez laborieux. Le début est une mine de merveille. L’écriture d’abord, fluide et belle est une ode…

Une femme auteur – Mme de Genlis

On connait tous Stendhal, qu’on l’ait assidûment lu ou non, on connait ce type. Mais ici et maintenant, je vous présente quelqu’un qui l’a inspiré : de la plume aux amours impossibles. Madame de Genlis est une auteure du XIXème siècle, qui eut, en son temps un succès certain malgré que son sexe fut un…

Maisons hantées

Recueil de nouvelles collectif, issu d’un appel à textes des éditions Luciférines. Alors, je trouve le recueil assez injuste car j’ai vu de grandes disparités entre les auteurs… Des styles vraiment moins bien maîtrisés que d’autres. Et cette différences, souvent d’une nouvelle sur l’autre creusait un trou évident… Ainsi, je suis assez mitigée sur ce…

Ourika – Claire de Duras

Rien à voir avec les Duras que nous connaissons, au XIXème siècle, les femmes existaient bien sur la scène littéraire, comme notre grande Madame de Staël, qui, elle seule, n’a pas sombrée dans l’oubli. Et c’est triste. Ourika, c’est un roman express, dans ce monde où tout va trop vite il est taillé sur mesure…

THE BIRTH OF A NATION, de Nate Parker [SPOILERS]

 Un siècle et deux ans après la sortie de Naissance d’une Nation, chef-d’œuvre de cinéma et brulot racialo-sudiste de D. W. Griffiths, voilà qu’ils nous pondent un remake. Tiens, il fallait oser, tout de même, ressortir des cartons poussiéreux du cinéma ce monument honteux à la gloire du Ku Klux Klan ! Evidemment, je me doutais…

Bilan des expositions – Décembre

Centre Pompidou  Prix Marcel Duchamps – jusqu’au 20 février On retient et on adule Barthélémy Toguo et Yto Barrada, pour leur travail tout en délicatesse et pertinence. Toguo mets en reflet l’horreur d’Ebola et du Sida, avec une installation d’immenses vases de Chines aux peintures équivoques mais poétiques. Barrada, avec son installation, nous plonge au…

Les Médecins maudits

On remercie Christian Bernadac pour son fabuleux travail, pour être plongé en Enfer à notre place et nous en faire le compte rendu… C’est un livre profondément intéressant, cependant, je ne peux le conseiller à tout le monde. C’est un livre très dur. Monsieur Bernadac a épluché les déclarations de Nuremberg, mené un réel travail…

Publicité – Updike

L’article sera à l’image du recueil : court. Je n’ai absolument pas accroché, certes, le style publicitaire de la première nouvelle : raconter une histoire format pub et une chute cohérente peut plaire. Il y a un bel effort. Mais ça ne restera sûrement pas dans les annales. Ce sont les deux nouvelles du milieu…

Le Petit-fils d’Hercule

Nouvelle libertine et anonyme. Et qu’on est triste qu’elle soit anonyme ! On en aurait lu des pages et des pages ! Bien plus que cela. Bien sûr, je n’ai pas cette édition, et j’en suis bien triste. Mais c’est 2€ chez Folio. C’est fameux ! Tout ce qu’on aime des libertins de l’époque : la…

Place des héros

ATTENTION CHEF-D’OEUVRE Un spectacle ne m’a jamais paru aussi court, et pourtant, il dure 4h. 4h intenses. Les musiques (qui ouvrent et closent les actes) sont magnifiques, le jeu des acteur est parfait, naturel, ils campent extrêmement bien leurs rôles, tant qu’on en oublie que ce sont des rôles… La mise en scène est superbe, dans…

J’ai tué – Boulgakov

J’ai enfin pris la décision de découvrir Mikhail Boulgakov, aussi, aurais-je peut-être été plus inspirée de commencer mon aventure avec Le Maître & Marguerite, dont on ne tari pas d’éloges. Car le recueil de nouvelles J’ai tué, je ne l’ai pas dévoré, loin de là. J’étais pourtant très enthousiaste de découvrir cet auteur, malheureusement, si…

Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni

Par Daria Deflorian & Antonio Tagliarini. Je me faisais une joie de voir cette adaptation italienne : j’imaginais de la délicatesse dans ces quatre petits vieux qui souhaitent se suicider pour ne pas être un poids. Et bien, c’est bien dommage, d’abord, ce qui saute à la figure : c’est cette absence abyssale de mise…

Bilan des expositions – Novembre

L’Enfer selon Rodin – jusqu’au 22 janvier Le Musée Rodin nous offre une splendide exposition, forte et remplie de beauté, passionnante, aérée, bien alimentée. Très sincèrement, si La Porte des Enfers n’est pas un concept novateur, cette exposition est exceptionnelle. On connait Rodin par cœur, on découvre la genèse du fameux Penseur. Rodin qui revisite…

Proust, les Français -Warlikowski

Le Théâtre National de Chaillot, qui est magnifique,  nous propose cette pièce de 3h30, directement inspirée d’A la Recherche du temps perdu, de Marcel. Inspiré car, comme le dit si bien Krzysztof Warlikowski, le metteur en scène, adapter Proust au théâtre, c’est impossible. A-t-il relevé l’impossible ? Difficile à ire, les 3h30 auraient pu être raccourcis…

En bonne compagnie – Fuentes

Carlos Fuentes semble être un grand nom que je ne connaissais pas ! Je me suis plu à lire les deux courtes nouvelles : En bonne compagnie et La chatte de ma mère. On oscille entre folie et fantastique : en réalité, c’est très réussi pour le genre. Les nouvelles sont courtes, la plume fluide…

Rue des Maléfices – Yonnet

C’est un peu fastidieux et long comme lecture : un style bancal, très argotique ou justement très poussé, alambiqué. Ce qui nous fait trébucher, rend la lecture clocheteuse. Mais pourtant, c’est un monde d’émerveillement et de magie qui s’ouvre à nous, Paris nous chuchote de grands secrets, entre histoires personnelles, Histoire de la Résistance, de la…