L’Homme qui savait la langue des serpents – Kivirähk

C’est rare quand je présente deux livres d’un même auteur, surtout le même mois, que je les enchaîne coup sur coup ! Mais après le coup de cœur absolu qu’à été Les Groseilles de Novembre, je me suis jetée sur son autre roman.Dernière balade en Estonie dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe…

Les Groseilles de novembre – Kivirahk

Lecture à absolument lire en automne ou en hiver (en novembre de préférence bien évidemment.) La quatrième de couverture cite Sophie Pujas de Transfuge : « Un monde truculent à la façon de Jérôme Bosch. » Oui.Lecture dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran ! En 2020, j’ai choisi…