L’Homme qui savait la langue des serpents – Kivirähk

C’est rare quand je présente deux livres d’un même auteur, surtout le même mois, que je les enchaîne coup sur coup ! Mais après le coup de cœur absolu qu’à été Les Groseilles de Novembre, je me suis jetée sur son autre roman.Dernière balade en Estonie dans le cadre du Challenge des littératures de l’Europe…

Le Gouffre – Andreïev

Nouveau livre en l’honneur de mon Challenge des Littératures Slaves, un recueil de nouvelles à nouveau traduit par la brillante Sophie Benech, on se rappelle de son remarquable travail pour Iouri Bouida, La Mouette au sang bleu comme Le Train zéro. Leonid Andreïev, Le Gouffre, éditions José Corti, 1998, 474 pages. Voici un recueil de…