Etats de femme – Heinich

Je vais faire de mon mieux pour vous présenter cet essai féministe qui se concentre sur la littérature. Je marque bien que le roman date de 1996 mais je possède la version rééditée, si bien que c’est en préparant l’article que je me raconte que cet ouvrage n’est pas récent du tout. Nathalie Heinich, Etats…

No home – Gyasi

Je n’avais jamais envisagé une fresque familiale de la sorte, j’avais envie de mon petit pêché mignon : une fresque du XIXeme. Ni une, ni deux, ma libraire qui connait mon penchant pour le féminisme me fourre No home en main. Yaa Gyasi, No Home, Le Livre de Poche, 2018, 480 pages. J’ai, en effet,…

Une si longue lettre – Bâ

J’ai failli abandonner cette lecture, cette longue lettre. En effet, je trouvais que le système choisi, épistolaire donc, était assez inutile, jusqu’à la fin, où on comprend l’intérêt de la lettre. Lecture dans le cadre du Challenge 2020 de Madame Lit : et en rédigeant cet article je me rends compte qu’elle a été primée,…

La pluie, avant qu’elle tombe – Coe

J’avais envie d’une lecture courte et légère. Pas d’art, pas d’essai et surtout pas plus de 300 pages. J’ai pioché dans ma PAL ce livre qui y est arrivé je ne sais comment. Un prêt de ma mère sans doute. Jonathan Coe, La pluie, avant qu’elle tombe, folio poche, 2010, présentement 2015, 227 pages. Dans…

Entretien avec une Autrice – Pauline Giovanolla

Livre court et dynamique, Le Grand Mirage nous plonge dans le monde du cirque et la vie d’une petite ville de province, où les destins s’entrecroisent. Pauline Giovanolla, Le Grand Mirage, auto-édition, 2019, 202 pages. J’ai eu le plaisir d’être contactée par Pauline Giovanolla qui a gentiment acceptée de répondre à mes questions. Son roman…

Bilan des expositions – Décembre

Centre Pompidou  Prix Marcel Duchamps – jusqu’au 20 février On retient et on adule Barthélémy Toguo et Yto Barrada, pour leur travail tout en délicatesse et pertinence. Toguo mets en reflet l’horreur d’Ebola et du Sida, avec une installation d’immenses vases de Chines aux peintures équivoques mais poétiques. Barrada, avec son installation, nous plonge au…