Nous allons toutes bien – Penyas

Un roman graphique d’une autrice espagnole en hommage à ses abuelas. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre de me jeter sur ce roman graphique au crayon doux et nostalgique. Ana Penyas, Nous allons toutes bien, Cambourakis éditions, août 2019, 112 pages. Ce livre fait écho à un projet que j’ai depuis longtemps, plus…

La Peste – Camus

Récemment, je déclarais que je n’aimais pas Camus. En effet, j’ai l’Etranger en horreur – oui huez-moi mais honnêtement voilà…– lu pour le plaisir quand j’étais ado, j’ai été obligée de lire Les Justes durant mes études : ça m’a conforté dans mon idée que je n’adhérais pas à cet auteur ! De toute manière,…

La Fin de l’homme rouge – Svetlana Alexievitch

Lorsque j’ai lancé le Challenge des littératures slaves, on s’est écrié « mais enfin, tu ne l’as donc pas lu ? » C’est désormais chose faite ! Avec une pierre/quatre coups : je participe grâce à Svetlana Alexievitch au Mois de l’Europe de l’Est d’Eve, Patrick et Goran, mais aussi au défi de Madame Lit des Prix…

Désert – Le Clézio

Je m’étais promis de lire Le Clézio un jour, j’aurais pu dans le cadre d’un cours en Lettres Modernes. Mais finalement, c’est le challenge 2020 de Madame Lit qui m’aura permis de franchir le pas. Jean Marie Gustave Le Clézio, Désert, folio pocket, 439 pages. Le premier prix Nobel du mois, et non le dernier !…

Walking Dead – Kirkman

Je me rends compte que le mois de février va être un peu… Morbide, les Catacombes la semaine dernière, Walking Dead cette semaine, et encore un livre au sujet des morts extraordinaires la semaine prochaine… Ce programme aurait sans doute mieux convenu au mois d’octobre, mais ce n’est pas comme si février était joyeux de…

Au cœur des ténèbres – les Catacombes de Paris

C’est une drôle de fascination que nous avons pour les choses morbides, quand on voit les heures de files d’attente, même dans le froid, pour aller observer des squelettes sous terre dans une ambiance claustrophobe : on est en droit de s’intéresser sur cet engouement. Je ne critique pas, depuis que j’ai découvert la Cour…

Les Heures rouges – Zumas

Tout d’abord, ce livre ne m’a pas plus, pourtant, il m’a été incapable de le lâcher : tentative d’une explication. Leni Zumas, Les Heures rouges, Presses De La Cite, 2018, 408 pages. Alors le principal problème de ce livre c’est qu’il est extrêmement mal écrit (ou mal traduit) ? On n’y comprend rien, les phrases…

Pour l’amour de Dieu, Marie ! – Sarson

Dans le cadre du Challenge Roman Graphique voici une BD des éditions Cambourakis – oui, encore ! Jade Sarson, Pour l’amour de Dieu, Marie ! Cambourakis, mai 2019, 240 pages. Marie est une jeune fille élevée dans le patriarcat et le catholicisme. Pourtant, tous ces dogmes ne l’ont jamais atteinte, elle se sent profondément libre….

Borgo Vecchio – Calaciura

Ce roman m’a fait furieusement pensé, dans l’ambiance, dans le lieu et dans les personnages, à la nouvelle « Les Pauvres Gens« , titre emprunté à Dostoïevski dans le recueil Robe de papier des éditions Souffle-Court. Ça m’a d’ailleurs inspiré pour vous concocter une surprise très prochainement ! Giosuè Calaciura, Borgo Vecchio, éditions Noir sur blanc, 2019,…

Living in the Lap of the Goddess – Eller

Pour comprendre l’écoféminisme, bien que le terme ne soit employé qu’à la fin de l’ouvrage, il est peut-être bon de commencé par ce livre avant de se lancer dans Reclaim, Soeurs en écologies ou Âme de sorcière… Malheureusement, il n’existe qu’en langue anglaise. Cynthia Eller, Living in the Lap of the Goddess, the Feminist Spirituality Movement in…

Le Sortilège espagnol – Castillo

Ce livre, entre essai et autobiographie, nous livre une histoire de l’Espagne passionnelle, une histoire venue du cœur d’un homme. Mêlant Histoire, histoire personnelle mais aussi Histoire de l’art et de la littérature. Michel del Castillo, Le sortilège espagnol, les officiants de la mort, Fayard, 1996 pour la présente édition, pour la première édition :…

La tresse – Colombani

Comme tout le monde, je me suis laissée tenté par La tresse, qui, il est vrai, est véritablement émouvant. Laeticia Colombani, La tresse, Grasset, 2017, 224 pages. C’est un livre extrêmement vite lu, peu difficile, parfait pour les vacances ou un trajet en métro. Je comprend son succès, bien que la fin soit assez attendu….

Quel monde voulons-nous – Starhawk

Starhawk c’est cette star de l’écoféminisme, celle qui a réimposé le terme Sorcière. C’est cette femme puissante et entière, une grande écrivaine aussi. Les éditions Cambourakis et plus précisément leur collection « Sorcières », justement, dont j’ai déjà parlé à propos de Camille Ducellier ou encore de ïan Larue, présentent son dernier livre. Starhawk, Quel monde voulons-nous ?…

Au bonheur des morts – Despret

Je vous ai déjà parlé de Vinciane Despret, vous ne vous souvenez pas ? Elle a co-écrit le merveilleux Qu’est ce que font les femmes de la pensée avec la non moins fabuleuse Isabelle Stengers (qui a d’ailleurs fait la préface du dernier Starhawk qui fera bientôt l’objet d’un article.) Elle est également citée dans…

L’enfant qui – Benameur

Un ode à l’enfance, une prose à l’enfance, un tableau de vie sensationnel. Jeanne Benameur, L’enfant qui, Acte Sud, 2017, 128 pages. Très vite lu, le style est onirique et intense, un vrai repos de l’esprit et de l’âme. Dès les premières pages j’ai été happée dans mon enfance, but profond de ce livre :…

La Fille du Chaman – Salerno & Vanderburgh

Je connais ce livre depuis toujours, car c’est un des livres préférés de ma mère : enfin ! Je me décide à le lire, et, par son style et son genre d’Histoire, il m’a plus d’une fois rappelé La Dernière Valse de Mathilda, que j’avais adoré, mais que j’avais lu bien avant d’ouvrir le Bar…

Philippe Roth, pléiade

J’avais découvert Philippe Roth avec La Bête qui meurt, il y a bien des années. C’était un professeur émérite vieillissant qui se prenait de passion pour une de ses étudiantes : grâce à cette pléiade je sais que cela est bien un thème récurrent chez cet auteur. Philip Roth, Romans et nouvelles 1959-1977, La Pléïade,…

La Mort et ses au-delà – Godelier

C’est un gros livre que voilà, anthropologie de la mort, c’est vraiment un bel ouvrage, qui, s’il ne semble pas si novateur ne cesse de vous étonner en tournant les pages. Maurice Godelier, La Mort et ses au-delà, CNRS Editions, 2014, 414 pages. C’est bien rare que je lise un livre d’anthropologie bien que ce…

M/T et l’histoire des merveilles de la forêt – Ôé

J’ai le plaisir, de vous présenter une lecture commune avec Goran ! Quelle joie face à cette proposition! Allez lire son article ICI, et abonnez-vous si vous ne connaissez pas encore son blog qui vaut le détour ! Moi, qui n’avais pas lu de littérature japonaise depuis un moment, alors que j’avais adoré quelques ouvrages…

Simone Veil, L’immortelle

D’abord, je suis tombée sur ce Roman Graphique par hasard. Moi qui avait toujours eu envie de lire sa biographie mais qui n’en avait jamais pris le temps, je me suis dit, une BD c’est l’occasion ! Hervé Duphot et Pascal Bresson, Simone Veil, L’immortelle, Marabout éditions, 2018, 176 pages. C’était assez étrange de lire…