La peau de chagrin – Balzac

J’ai d’excellents souvenirs de Balzac, j’en ai lu peu par rapport à la flopée qu’il a écrite. Mais je me rappelle encore de mon coup de cœur absolu pour le Père Goriot quand j’étais en Seconde, il y a environ 3 siècles de cela. Honoré de Balzac, La peau de chagrin, Le Livre de Poche,…

Fille, femme, autre – Evaristo

Le titre prend encore plus de sens à la fermeture du livre. Quel livre ! C’est un livre qui fait entrer des voix en vous. Ce livre raisonne dans votre tête, de murmures et de peurs, de cris déchirant dans votre ventre. Ce sont des histoires de femmes, parfois de générations. Des histoires très actuelles…

Moon Palace – Paul Auster

Lecture commune en l’honneur de notre ami Goran, avec qui nous partagions un grand amour pour la littérature. Mais il faut bien dire, tous les deux, nous ne tombions pas toujours d’accord.En voici une nouvelle preuve ! Dans son article (lu grâce à Google traduction) je me suis rendue compte que c’est un livre qu’il…

Cent ans de solitude – Garcia Marquez

Je termine ma participation au rendez-vous Les classiques, c’est fantastique, saison 3 pour qui le mois d’août est consacré à la littérature Sud-Américaine avec un titre qui ne vous est certainement pas inconnu ! J’ai mis un temps considérable à lire cette œuvre car, premièrement je n’aimais pas les couvertures, je les trouvais niaises, et…

Musée du Roman de l’Eternelle – Fernandez

On reste en Argentine pour cette deuxième participation à la troisième saison de Les classiques, c’est fantastique, dont le mois d’août est dédié à l’Amérique Latine. J’ai choisi l’inclassable Musée du Roman de l’Eternelle – publié à titre posthume – de Macedonio Fernandez . Membre du groupe « martinfierrista » il a inspiré de nombreux…

Les soleils des indépendances – Kourouma

Un très beau livre sur la Côte d’Ivoire, à travers le destin de Fama, le dernier descendant des rois malinkés en proie avec ses démons. Ses démons sont des colons, pourtant partis mais dont une forme de présence persiste. Ses démons sont aussi les vrais démons qui peuplent le monde, ceux à qui on doit…

Cérémonie secrète – Denevi

Pour ma toute première participation au rendez-vous Les classiques c’est fantastique de Moka, qui en est déjà à sa troisième saison, en ce mois d’août, je les accompagne en Amérique du Sud !Marco Denevi est un auteur classique de la littérature argentine, ancien membre de l’Académie des lettre. Ses livres ont tous remportés des prix…

Lumière d’été, puis vient la nuit – Stefansson

J’ai un vague souvenir de ce livre, en l’ayant refermé il y a quelques semaines désormais. Une lecture agréable, certes, mais pas impérissable. Jón Kalman Stefánsson, Lumière d’été, puis vient la nuit, Grasset, 2020, 320 pages. Je découvre alors ce célèbre auteur, tout simplement au détour d’un rayonnage de ma librairie car j’ai trouvé le…

Le Livre des reines – Haddah

Voici un article survolté, plus long que ce à quoi vous êtes habitués sur le Bar aux Lettres ! Attention, énorme coup de cœur. Joumana Haddad, Le livre des reines, Acte Sud, 2021, 272 pages. Bon sang ! Comment parle-t-on d’un tel chef d’œuvre ? Faut-il même oser en parler ? Un chef-d’œuvre si horrible…

La main gauche de la nuit – Le Guin

Aie, aie, aie, aie… Qu’est ce que je vais pouvoir dire ? Face à un mastodonte de la littérature, une maestra de la science-fiction, dont ce livre pourtant si pertinent en matière de réflexion autour du genre, m’est tout simplement tombé des mains. Ursula K. Le Guin, La main gauche de la nuit, Le Livre…

Roman des origines et origines du roman – Robert

C’est un essai qui m’a tout à fait enchanté… au début ! Marthe Robert, Roman des origines et origines du roman, Gallimard, 1977, 364 pages. Une introduction brillantissime nous donne une vision qu’à quel point il est ardu de définir le roman. Le roman, quand on y réfléchit, ne connait que peu de règle, il…

Les impatientes – Amadou Amal

Mais qu’est ce qu’il remue ce livre ! Bouleversant. Il traite du statut des femmes au Sahel et de la condition de violences mentales et psychiques qu’elles subissent au sein de ce statut… Uniquement car elles sont femmes. Prix Goncourt des Lycéens 2020, amplement mérité. Djaïli Amadou Amal, Les impatientes, Editions Emmanuelle Colas, 2020, 252…

Trilogie des elfes – Fetjaine

Cette trilogie des elfes et moi, c’est toute une histoire, mais pour la faire courte : elle est dans ma bibliothèque depuis une quinzaine d’année. Rien que ça. J’ai essayé de la lire plusieurs fois, mais les guerres barbares et les scènes de sexe intéressaient peu la petite collégienne que j’étais. Pourquoi j’avais acheté ça…

L’homme qui plantait des arbres – Giono

« Quand on se souvenait que tout était sorti des mains et de l’âme de cet homme – sans moyens techniques – on comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d’autres domaines que la destruction. » Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres, Gallimard, 1996, 40 pages. C’est un livre qui a le…

Un démon de petite envergure – Sologoub

Quelle lecture étrange pour continuer ce Mois de l’Europe de l’Est !Ce roman se passe en Russie, au XXème siècle, on y suit l’histoire de ce fameux démon si bien décrit dans le reste de l’œuvre. Fyodor Sologoub, Un démon de petite envergure, Les éditions du Rocher, 2018, 492 pages. Peredonov est un misérable professeur,…

L’agneau des neiges – Bortnikov

Dmitri Bortnikov, c’est un auteur au sujet duquel je ne taris pas d’éloge, que ce soit concernant son style ou son univers biographique désenchanté, maussade, carrément déprimant, lugubre même et un peu psychédélique. Mon coup de cœur le plus grand va à Svinobourg, mais Repas de morts et Face au styx m’ont également beaucoup impressionnée….

Sophia Petrovna – Tchoukovskaïa

Pour ce deuxième article de 2022 visant à célébrer le Mois de l’Europe de l’Est, voici un livre des éditions Interférences. Editions dédiées à la littérature russe, qui regorge de pépites. Des livres de format léger aux belles et sobres couvertures noires et blanches, qui font découvrir des textes oubliés, plongés dans l’ombre. J’en parlais…

Le Papillon – Kivirähk

Pour inaugurer le Mois de l’Europe de l’Est annuel, initié par Eva et Patrice – et notre regretté Goran -, je vous emmène en Estonie (pays auquel j’avais consacré mon mois de mars l’an dernier) avec mon auteur coup de cœur ! Andrus Kivirähk, Le Papillon, Le Tripode, 2014, 240 pages. Dans le premier roman…

La promesse de l’aube – Gary

Je ne m’attendais pas à grand chose de la part de ce livre. Romain Gary, je ne le connaissais que de nom et les autobiographies ne sont généralement pas ma passion. Pourtant, il trainait dans l’étagère depuis un moment maintenant. Romain Gary, La promesse de l’aube, Folio, 1973, 390 pages. D’abord, quelque chose qui n’a…

Le vieil homme et la mer – Hemingway

Un classique auquel je n’avais pas encore osé me frotter ! Ernest Hemingway, Le vieil homme et la mer, Gallimard, 1978, 148 pages. On est saisi dès les premières pages : l’écriture, sans emphase, est poignante dès le début, elle vous happe par sa tristesse digne.Ce livre triste, doux, est étonnement apaisant. Il fait l’effet…