De la mort sans exagérer – Szymborska

Je suis peu habituée à la poésie, je la grignote plus que je la dévore. Wislawa Szymborska a un don certain pour l’écriture, vous êtes emportés par les mots comme par une tempête, et enivrés comme par une brise de printemps. De manière absolument inattendu mais entièrement mérité, elle gagne le Prix Nobel de Littérature…

L’enfant qui – Benameur

Un ode à l’enfance, une prose à l’enfance, un tableau de vie sensationnel. Jeanne Benameur, L’enfant qui, Acte Sud, 2017, 128 pages. Très vite lu, le style est onirique et intense, un vrai repos de l’esprit et de l’âme. Dès les premières pages j’ai été happée dans mon enfance, but profond de ce livre :…

Les Maias

Nous n’allons pas parler de la civilisation disparue, mais de l’incroyable livre de Eça de Queiroz. Eça de Queiroz, Les Maia, épisodes de la vie romantique, Chandeigne, 2017, 815 pages. Amoureux de la Littérature du XIXè siècle ? Amoureux du Romantisme (le vrai, le mouvement littéraire) ? Amoureux de la belle langue ? De la…

Guide de Paris mystérieux

Ah quand on aime, on ne compte pas ! Et Paris, oui, j’aime cette ville, même si je n’aurais, jamais dis ça il y a quelques années (rires.) Guide de Paris mystérieux, « Les Guides noirs », Tchou, 1985, (2011 pour la présente édition avec une faute au sommaire), 761 pages. Ah ! Si vous aimez les…

C’est beau une ville la nuit (Blues) – Bohringer

Je ne vais que vous répéter ce que je vous ai déjà dit sur Le Petit Malheureux et Nouvelles sous Ecxtasy. Mais il y a la même beauté violente là-dessous. J’écris cet article à chaud -comme la plupart d’ailleurs- j’en suis encore toute bouleversée ! Je vous en donnerai bien des citations, mais ça ferait…

Les belles endormies de Yasunari Kawabata

  Peu de choses à dire, c’est un roman très doux, pas si lent en contemplatif, agréable. Il est très intéressant. La lenteur n’a rien de désagréable, elle se trame dans des descriptions belles aux personnages colorés. Parfois peut-être caricaturaux. Il y a de jolies histoires, le tout explicité d’une façon très douce, parfois même…