La boite de Pandore – Weber

Moi qui m’ennuie profondément dans les livres d’histoire, qui suis nulle en histoire et géographie car je ne retiens rien, j’ai était charmée moins par l’histoire du livre que la mise en scène de l’Histoire. Je me suis intéressée à ce qu’on apprend de l’Histoire et les manières dont on biaise ce qu’on nous raconte et ce qu’on connait aujourd’hui. J’y suis venu par le féminisme et l’invisibilisation des femmes mais c’est de plus en plus évident que la manipulation de l’Histoire a touché bien plus de de sujets. Ainsi, j’ai aimé cette entrée dans le monde de la manipulation de l’Histoire grâce à des récits dans le roman courts et brefs.

Bernard Waber, La boite de Pandore, Le livre de Poche, 202, 576 pages.

C’est un livre qu’on m’a offert n’étant pas friande de fantastique, ainsi, je pensais passer à côté de la trame du roman, mais finalement ce que je n’aime d’habitude pas est ici joliment mené et intéressant.
On s’attache vite à ce professeur de lycée, personnage principal qui veut changer les choses, bouger le monde à son échelle. Il cherche à mettre en garde ses élèves sur les discours prémâchés du système, il est un passionné en quête de réflexion constante.

C’est donc à cet homme qu’il arrivera bon nombre de péripéties qui vont le confronté à toutes sortes de sujets, non pas seulement historiques, mais surnaturel.
On parle de sortie astrale, de voyage dans le temps, d’hypnose, de vies antérieures… Mais ce qui m’a paru ne pas tenir la route, c’est que le personnage parvient à distinguer les étoiles dans le XVème arrondissement de Paris en 2020 ahah !
Ainsi, Bernard Weber a pris toutes les idées spirites possibles, les a condensés au max et s’est dépêché de les faire tenir entre les pages d’une seule histoire rocambolesque, simple sujet à l’action. Pour m’intéresser à ces sujets, rien ne vaut un livre plus… Simple. Sans histoire et grands sentiments mais plus techniques peut-être. On a du James Bond alors qu’on aurait préféré de l’Inception : de l’action, d’accord, mais avec un sujet à fond.
Le problème c’est la multiplicité des sujets, ça fini par partir dans tous les sens ! Les vies antérieures, l’Atlantide, Alzheimer, les chakras, l’effet papillon, tout est bon pour faire feu de tout bois et pour créer des rebondissements incessants.

Ce n’était déjà pas un style de lecture que j’apprécie, à la Indiana Jones avec une course contre la montre et actions à gogo, mais en plus l’écriture en elle même n’a de qualité que son efficacité.
Au moins, j’ai découvert quelque chose de différent de mes sentiers tout tracés, je ne m’attendais à rien.
Je comprends que le concept fonctionne, qu’il puisse même intrigué les gens sur des sujets ésotériques. Mais je trouve surtout que ce livre est une tambouille de rachats de concepts en lesquels des gens croient vraiment : et qu’au lieu de faire des lecteurs curieux et qui liront de vrais livres sur ces sujets pour s’informer, La Boîte de Pandore donnera beaucoup de lecteurs je-sais-tout qui se contentent des bribes – très bien exploitées au demeurant mais naturellement incomplètes tant il y a de bazar – et les recrachent. J’ai peur que ce type de livre produise ce genre de personne qui s’achète les 1000 films à voir et s’estime les avoir vu en ayant lu le résumé. Mais il faut bien reconnaître à l’auteur que toutes les pensées, courants philosophiques et autres croyances et spiritualités sont très bien respectées. Je ne suis peut-être pas fane de la mise en scène, du bazar qu’est ce livre d’aventure, mais il aura réussi le pari de ne rien dénaturer et, je l’espère, d’intriguer au delà de simples lubies.

Mais voilà, même si cela est bien fait, la récupération : ça m’énerve ! Ahah

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Tu confirmes ce que je pense du bonhomme depuis pas mal de temps. Ce genre de bouquin finit par m’agacer. Donc, pas pour moi. Merci de m’avoir évité une déconvenue.

    1. Oui, il semble avoir une formule, et il l’applique, quitte à dénaturer les vrais sujets!

  2. allylit dit :

    On dirait une sorte de Da Vinci Code…ça ne me tentait pas à la base et ton avis conforte mon opinion 😉

    1. Voilà, cela t’évite une déconvenue ! Je n’ai pas lu Da Vinci Code (honte à moi) mais c’est vrai que j’imagine tout à fait que ça y ressemble !

      1. allylit dit :

        Sans vouloir être méchante, tu ne perds pas grand-chose 😉

      2. Ah bon, alors on est sur la même longueur d’onde concernant ce genre littéraire ahah !

  3. Madame lit dit :

    Bon. Ma PAL est tellement grosse que je vais passer aussi mon tour!

    1. Peut-être in autre Weber ! Personnellement c’est le premier que j’ai lu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s