Les ignorants – Davodeau

Figurez-vous qu’avant d’ouvrir ce livre je ne connaissais pas le grand nom du roman graphique qu’est Etienne Davodeau. Cette ignorance (tu l’as ? 😉 ) a vite été remédiée par la lecture… ou plutôt le fait que je me sois jetée corps et âme dans ce livre. Etienne Davodeau, Les ignorants, Futuropolis, 2011, 272 pages….

Cronica de un devenir – Mira

C’est un livre contenant énormément de références espagnoles, qui ont l’air tout à fait intéressantes et pertinentes pour comprendre le sujet, mais qui malheureusement, n’ont jamais été traduites en français (El peso de la paja et Redada de violetas.) Alberto Mira, Cronica de un devenir, Editorial Egales, 2011, 350 pages. Alberto Mira nous propose un…

Ami de ma jeunesse – Chaudhuri

Je me demande encore comment je suis parvenue au bout de cette lecture. Moi qui ait toujours d’excellentes expériences avec les Editions du Globe (des Balles et de l’Opium, Fairyland), là, on peut dire que ça a été une sacrée déception ! Bon sang, seulement 192 pages et j’ai l’impression qu’il en fait 500 !…

La deshumanisation de l’art – Ortega y Gasset

Voici un livre très intéressant qui, s’il ne parlait pas de « nouvel art » – une expression non employée à l’heure actuelle -, nous laisserait croire qu’il parle d’art contemporain. Je pense d’ailleurs que si ce n’est l’expression qui diverge, les repproche demeurent exactement les mêmes. Jose Ortega y Gasset, La déshumanisation de l’art, Allia, 2011,…

Le coffret des chats – Chevallier

Voici des récits qui nous rappelle l’histoire de l’humain et du chat, qui depuis toujours se fréquentent, le chat au sujet duquel l’humain écrit tant. Ce coffret comporte deux volumes, deux « cahier rouges des chats ». Arthur Chevallier, Le coffret des chats, Grasset, 2020, 616 pages. Quelques récits inédits sont présents mais cette lecture est surtout…

La force des femmes – Mukwege

Sincèrement un des meilleurs livres que je n’ai jamais lu, un témoignage extrêmement difficile mais à absolument mettre dans toutes la main. Témoignage et mémoires de Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix en 2018. Denis Mukwege, La force des femmes, Gallimard, 2021, 400 pages. Avant la fin de l’introduction qui revient sur la naissance…

Moi les hommes je les déteste – Harmange

Encore une fois cet article sera court, pour la simple et bonne raison que le court, lui aussi est vraiment extrêmement court, il se lit en à peine quelque heure. C’est d’ailleurs plutôt un manifeste, un long billet d’humeur, plutôt qu’un réel essai féministes. Il y a des chiffres, des données qui, bien sûr, valident…

Contes et légendes de l’Egypte ancienne – Divin

Vous connaissez peut-être cette vieille édition, qui regroupe des contes et des légendes du monde entier, chinée chez des parents, des grands-parents ou dans les brocantes et autres boîtes à lire.L’article sera bref, car, bien que j’avais apprécié ma découverte de Contes et légendes du Japon qui remonte à plusieurs années maintenant, ma découverte de…

La femme des origines – Cohen

Beaucoup d’études récentes remettent les pendules à l’heure, l’an dernier est sorti Lady Sapiens dont je vais bientôt parlé sur le Bar aux Lettres, j’avais aussi déjà consacré un article à L’home préhistorique est aussi une femme qui semble emprunté son titre à La femme des origines, puisque c’est la phrase introductrice de ce beau…

L’Aventure de l’art contemporain – Richard

On dira ce qu’on voudra, malgré toutes les éditions et penseurs qui existent, l’Histoire de l’art ne s’arrête pas et les choses à dire et à voir sur l’art contemporain sont toujours plus nombreuses, contrairement à ce que les discours aigris veulent faire croire. Lionel Richard, L’aventure de l’art contemporain de 1945 à nos jours,…

L’homme qui plantait des arbres – Giono

« Quand on se souvenait que tout était sorti des mains et de l’âme de cet homme – sans moyens techniques – on comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d’autres domaines que la destruction. » Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres, Gallimard, 1996, 40 pages. C’est un livre qui a le…

Adieu, ma Russie – Alymoff

Pour clore ce Mois de l’Europe de l’Est 2022, je vous propose un ouvrage intéressant, bouleversant, autobiographique. Un texte tenu par un jeune adolescent qui découvre l’exil, qui commence à comprendre le monde qui l’entoure, douloureusement, cassure nette avec l’enfance. Alexandre Alymoff, Adieu, ma Russie, Noir sur Blanc, 2000, 144 pages. Document très intéressant mais…

Un démon de petite envergure – Sologoub

Quelle lecture étrange pour continuer ce Mois de l’Europe de l’Est !Ce roman se passe en Russie, au XXème siècle, on y suit l’histoire de ce fameux démon si bien décrit dans le reste de l’œuvre. Fyodor Sologoub, Un démon de petite envergure, Les éditions du Rocher, 2018, 492 pages. Peredonov est un misérable professeur,…

L’agneau des neiges – Bortnikov

Dmitri Bortnikov, c’est un auteur au sujet duquel je ne taris pas d’éloge, que ce soit concernant son style ou son univers biographique désenchanté, maussade, carrément déprimant, lugubre même et un peu psychédélique. Mon coup de cœur le plus grand va à Svinobourg, mais Repas de morts et Face au styx m’ont également beaucoup impressionnée….

Les allées sombres – Bounine

Dans le cadre du Mois de l’Europe de l’Est, voici une déception dans ce recueil de nouvelles au joli titre d’un auteur du début du XXe siècle pourtant primé. La première nouvelle donne le ton : on a tout bonnement une grande envie de refermer tout de suite le livre, en se disant « c’est nul »…

Sophia Petrovna – Tchoukovskaïa

Pour ce deuxième article de 2022 visant à célébrer le Mois de l’Europe de l’Est, voici un livre des éditions Interférences. Editions dédiées à la littérature russe, qui regorge de pépites. Des livres de format léger aux belles et sobres couvertures noires et blanches, qui font découvrir des textes oubliés, plongés dans l’ombre. J’en parlais…

Le Papillon – Kivirähk

Pour inaugurer le Mois de l’Europe de l’Est annuel, initié par Eva et Patrice – et notre regretté Goran -, je vous emmène en Estonie (pays auquel j’avais consacré mon mois de mars l’an dernier) avec mon auteur coup de cœur ! Andrus Kivirähk, Le Papillon, Le Tripode, 2014, 240 pages. Dans le premier roman…

Cuerpos conectados – Baigorri & Ortuno

Deux chercheurs en arts numériques nous propose cette étude poussée dans le cadre du projet de recherche Cuerpos Conectados : Arte y cartografías identitarias en la sociedad transmedia (2018-2021) de l’Université de Barcelone, promu par le ministère de l’Économie, de l’Industrie et de la Compétitivité. Cet objet est hybride, tout comme le numérique : à…

La promesse de l’aube – Gary

Je ne m’attendais pas à grand chose de la part de ce livre. Romain Gary, je ne le connaissais que de nom et les autobiographies ne sont généralement pas ma passion. Pourtant, il trainait dans l’étagère depuis un moment maintenant. Romain Gary, La promesse de l’aube, Folio, 1973, 390 pages. D’abord, quelque chose qui n’a…

Le temps sacré des cavernes – Rigal

Voici un livre extrêmement précieux, précis, complet. C’est une mine d’or ! D’argent ! De diamant ! C’est TELLEMENT intéressant !A l’été 2020 et 2021, je me suis prise de passion pour les grottes et l’art pariétal. Mes successives visites m’ont amené à être toujours plus friande de Préhistoire. Gwenn Rigal, Le temps sacré des…