L’affaire Charles Dexter Ward – Lovecraft

 

wpid-imag1048.jpgCa faisait un moment qu’on me disait de lire Lovecraft, que j’allais adorer. Et là, on m’a finalement filé un bouquin « horrible qui fout les frissons. »

Heu… Alors, voilà mes impressions au fil de la lecture :

L’écriture -ou du moins la traduction- très très très laborieuse… J’ai mis bien 80 pages (soit plus de la moitié du livre) pour m’abituer à se baragouinage de phrases dans tous les sens…

Je ne sais pas si nous étions censé avoir une chute dans l’ouvrage… Puisqu’en lisant les 40 premières pages, on pose le tableau, Charles Dexter Ward, ses recherches, et bla et bla. Et… Comment dire, j’ai lu les 40 pages, et j’ai imaginé la suite logique des choses. Pourtant, je ne suis pas quelqu’un qui cherche la fin avant qu’elle n’arrive, je trouve que ça gache le plaisir, mais c’était instinctif. « Tiens, ils veulent nous faire penser qu’il va se passer ça ! »

Quelle surprise ! Les 100 pages suivantes sont très exactement ce que j’avais pensé et les 20 dernières pages, t’explique les 100 précédentes au cas où tu n’aurais pas compris… J’ai trouvé ça profondément décevant.

Pire ? Oh oui ! Alors, après une longue bagarre avec la personne fane de ce livre qui me l’a prété, il vient m’expliquer que la merveille c’est la suggestion… Ah, oui, parce qu’en ouvrant ce bouquin attendez-vous à lire… RIEN. RIEN DE RIEN. Si l’auteur a pu être susceptible d’écrire un passage interessant dans ce livre de 120 pages (qui en parait 500), et bien NON, vous ne l’aurez pas ! Il va se contenter de dire « c’était horrible, alors je ne vous dis pas » DONC ce livre ne sert à rien. RIEN. Le peu qui se passe est nul, on a accès à rien… Bon, c’est justement ce que mon ami m’explique que la suggestion est merveilleuse et suscite l’angoisse (je la cherche encore personnellement…) et qu’on ne peut pas voir ou comprendre, nous pauvres mortels. Nous mais sans rire, à quel moment un livre dont l’écriture est si laborieuse, où il ne se passe rien, prévisible au possible et où on ne dit rien au final -car c’est donc bien un livre de rien, à quel moment y a t-il du suspens ou de l’angoisse ou quoi que ce soit du genre ?

Non mais, vous allez dire que je suis en train de m’énerver, mais je trouve INCOHERENT ce livre, enfin, je vous jure, Lovecraft n’a fait aucun effort, ni dans l’écriture ni dans l’imagination RIEN NADA. Ca me met hors de moi qu’on trouve ça génial, justement parce qu’il ne s’est pas foulé une seule seconde…

… Du positif ? Oui m’sieur dame ! Je suis mauvaise langue, il ne s’est pas foulé pour l’écriture et l’histoire mais ses recherches alchimiques et ésotériques sont merveilleuses. Celà apporte une culture folle à ces sujets. C’est vraiment interessant. Après, il aurait mieux vallu qu’il écrive un dictionnaire, j’aurais moins souffert et j’en saurai autant.

Après, la question étant, est-ce que les gens ne s’y connaissant pas en alchimie et ésotérisme sont surpris face à ce livre, justement, et le découvre ?

Car là, moi c’est pas possible je refuse !!!

 

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. julielavie dit :

    Bon. Et bien maintenant, il faut absolument que je lise ce livre… C’est fascinant cette capacité d’écrire pour ne rien dire, non?

    1. lskymc dit :

      Beh… J’en ai discuté autour de moi, et apparemment ce serait moi qui n’est rien compris, et la sublimation serait dans la suggestion… Personnellement, je me suis juste ennuyée donc voilà…
      Mais je te propose de te faire ton avis 🙂 Je serai curieuse de voir ce que tu en penses !

  2. Alison Mossharty dit :

    Perso, ton article me donne envie de passer mon tour ! En tout cas, c’était très marrant à lire (ton clavier marche toujours ?! ^^ Parce que je te vois bien taper sur chaque touche avec une haine pas possible tellement ce livre t’a déconcerté :D)

    1. lskymc dit :

      Oui ! C est un peu l idée ! Mon clavier semble tout terrain tellement je m acharne dessus ! Hihihi !
      Oui je te cconseillerais bien de passer ton tour même si apparemment je n aurais pas saisi les subtilités de l ouvrage… C est le moins qu’ on puisse dire !

  3. ressacar dit :

    J’avais peur que tu ne sortes pas ce point positif sur la richesse du contenu aux niveaux ésotériques. Pour ma part, j’aime beaucoup Lovecraft. Si tu as envie de retenter le coup un jour, je te suggérerais Celui qui chuchotais dans les ténèbres, l’histoire est courte, en partie épistolaire et très prenante. On ne ressasse pas du toujours les mêmes éléments!

    En passant, tu as oublié un h à habituer au début de l’article 😉

    1. lskymc dit :

      Je prends note de « celui qui chuchotais dans les ténèbres », mais c’est vrai que j’ai été très déçu, car j’ai trouvé justement un coté esotérique bancal. Contente de voir tes commentaires, je reprends justement le blog !
      Je change ça alors 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s