Piaf – Bensoussan

Cette lecture peut paraître surprenante : je lis peu de biographies, et encore moins de livres apparentés aux thèmes de la musique, je ne suis pas non plus très Starlette ni paillettes… À vrai dire ce n’est pas même la première biographie d’Édith Piaf que je lis (ni qu’on m’offre d’ailleurs !) En réalité, cette bonne femme est mon idole. Son nom est ma réponse à « si vous deviez voir un concert/dîner avec une personnalité morte ou vive » elle est toute prête ma réponse et depuis longtemps. J’éprouve un immense bonheur quand je pense à son immense répertoire que je ne connais pas encore totalement : une partie de mystère que je garde pour plus tard, où je me dis que toujours, durant toute ma vie et même sur mon lit de mort j’aurais de belles choses qui m’enchantent et me transportent à découvrir.

Albert Bensoussan, Edith Piaf, Folio, 2013, 240 pages

Pour en venir (enfin !) à ce livre. Je vais commencer en disant que je n’ai pas eu un souvenir marquant des précédentes biographies que j’ai lu. C’était il y a belle lurette (ce livre-ci croupissait d’ailleurs dans ma PAL depuis plus de 4 ans.)

Ce que j’ai trouvé intéressant, dans ce livre en particulier, c’est que le biographe croise beaucoup d’écrits pour retracer au mieux la vie de l’artiste. Où, s’il est impossible de démêler le vrai du faux, le fantasme, la légende, de la personne, du moins, il offre honnêtement l’épaississement du trait, il avoue le mystère.

Ainsi, il croise : deux mémoires rédigées par Edith Piaf elle même, celles de ses proches, leurs correspondances, les mémoires où elle apparaît même épisodiquement. Et, reliant tout ça, il offre un récit de cette étrange femme, aux multiples facettes mais à laquelle on ne peut pas ne pas s’attacher.

L’écriture est agréable, sans être tout à fait fluide par moment. Elle tient plus de la conversation que du roman ou de l’essai. Se croyant dans un roman, emporté par la poésie de la vie et des chansons de l’artiste, il se prendra à écrire de dommages emphases. Cela reste rare mais maladroit.

Extraits de journaux intimes et paroles de chansons de mêlent pour donner une aperçu de l’étendu de l’univers de l’artiste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s