Top & Flop Janvier

Il est bien maigre ce mois de Janvier, mais je vous prépare des petits articles thématiques, une petite surprise, des articles un peu particulier…
Suite à l’entretien avec Julien Noël, je me tâte à vous parler de « ma ludothèque ». Je vous proposerai un RDV par mois concernant ma Ludothèque. Bien évidemment, je ne suis pas une grande joueuse, mais justement, ne serait-ce pas intéressant d’avoir l’avis de joueurs occasionnels ? Cela montrerait qu’on peut ne pas se limiter au Monopoly et au Trivial Poursuit (bien qu’ils soient très drôles.) Et que pour dépasser ces « classiques » pas besoin d’être un grand pratiquant !

Sur ce, j’espère que ce début 2019 se passe bien pour vous, et j’espère revenir en février avec plus de matière que ça !

CHALLENGES

Challenge Voix d’Autrices
Ce mois-ci, seulement un livre d’artiste : Destinée cherche propriétaire.

Challenge le Pavé du Mois
Le mois prochain, il y en aura un !

122159229
On peut dire, à juste titre ! que j’ai rencontré Julien Noël !

Challenge Roman Graphique
Merveilleux Roman Graphique au sujet de la grande Frehel.

Jean Pierre Guillard, Fin de la Pose

EXPÔ TOP

PARIS (12). Jean-pierre Guillard, « La GUISE et L’OUTRANCE Volet 2 », Galerie de la Voute, jusqu’au 26 janvier.
Fantômes et femmes, toiles, papiers, supports bariolés, on voyage au loin, dans des effluves de peintures mystiques. On voyage comme des chamanes.

PARIS (03). « The Would be Me » Pauline Rousseau aux Editions Dilecta, jusqu’au 23 février.
Artiste audacieuse, Pauline Rousseau a recontacté tous ses exs, des années après, et propose des photos qui auraient pu être les siennes : bébé, dimanche chez les beaux-parents etc. Une série drôle mais qui questionne l’uniformité du monde et les injections sociétales sur la famille.

NOGENT SUR MARNE (94). « La vérité n’est pas la vérité » exposition collective, Maison d’Art Bernard Anthonioz, jusqu’au 20 avril.
Une exposition collective, dont les œuvres spirituelles sont des appels à la sororité et interroge notre société économique et écologique. De plus, cette maison des arts est une vraie merveille architecturale. Un sans faute dans le fond comme dans la forme.

maba-2019-la-ve-rite-n-est-pas-la-ve-rite-045
Meris Angioletti, Cercle de lecture : Perils of the Night. Pour B. 2019. Dessins : Miyuka Schipfer. Bibliographie : Meris Angioletti & Alice Labourg. Production inédite. Photo : Aurélien Mole

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s